Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Politique

« Velirano » du Président Andry Rajoelina - Les grands chantiers débutent à Toamasina

Publié le dimanche, 07 avril 2019

Les actions continuent ! Après le dernier lancement du « Vary Mora » et la présentation de l’aménagement du bord de la mer à Toamasina, le Président Andry Rajoelina est de retour au Grand port pour poursuivre la concrétisation de ses « Velirano ». A peine arrivé de son déplacement du Sénégal samedi, le patron de l’Exécutif a effectué sa seconde visite dans le Betsimisaraka hier. Cette fois – ci, le Chef de l’Etat a procédé à la pose de la première pierre en vue de la construction d’une voie rapide (autoroute) reliant le Port de Toamasina à la route nationale n°02. Une voie qui s’étend sur près de 10km et dont le délai d’exécution est de 24 mois. A priori, l’ouvrage a pour objectif d’ « accompagner le projet de développement du port de Toamasina et constitue également une solution pour résoudre de problème de saturation du réseau de transport dans la ville ». La cérémonie de lancement des travaux fut l’occasion pour le Président de réitérer les autres projets dont bénéficiera la capitale de l’Atsinanana.

« Nous devons travailler de manière rapide et moi – même je travaille sans relâche, 24h sur 24. Nous allons commencer la réalisation des Velirano qui ont été promis à la population à l’instar de la nouvelle ville, l’extension du Port, ect. », a déclaré le Président Andry Rajoelina. Il a particulièrement insisté sur l’évènement d’hier qui fut une journée mémorable car marquant le début effectif des travaux pour la transformation de Toamasina en une ville modèle et moderne.
Du rêve à la réalité
Bientôt, les habitants de Toamasina passeront du rêve à la réalité. Aux grands ouvrages précités s’ajoutent, en effet, d’autres projets comme la construction d’un nouveau gymnase pour remplacer celui de Soavita qui date déjà de plusieurs années, la création de centre de loisirs et de formation pour les jeunes, les buildings et Trano Mora. Selon les explications, le nouveau stade devra être terminé avant la célébration de la fête nationale, le 26 juin prochain. Le Canal de Pangalane fera aussi l’objet de travaux et dans cette optique, le Chef de l’Etat a envoyé une délégation au Maroc. Pour ceux qui doutent encore de sa bonne foi, le Président Andry Rajoelina a donné rendez – vous à ses détracteurs dans deux ans pour évaluer les travaux effectués. « Je viendrai régulièrement à Toamasina pour suivre de près la réalisation de tous ces grands ouvrages », a promis le jeune Président. Il a également assuré que des Chefs d’Etat étrangers seront invités au moment de l’inauguration de ces grandes infrastructures.
La Rédaction

Fil infos

  • Mariage forcé d’une Malagasy en Chine - Une mère et sa fille devant le Parquet
  • Paysage politique malagasy - Disparition des grands partis d’antan
  • Résultats provisoires des législatives - Les « Orange » largement en tête
  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel

La Une

Editorial

  • IRMAR en pole position ?
    Nouvelle majorité ! Comme prévu et qu’il fallait s’y attendre, la CENI publiait ce samedi 15 juin sur son site officiel les résultats officiels provisoires des législatives du 27 mai 2019. « Isika Rehetra Miaraka amin’i Andry Rajoelina » (IRMAR), l’ex-IRD, avec 84 sièges remporterait le scrutin. Sauf revirement de la situation opéré du côté de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), l’instance finale de décision officielle, une nouvelle majorité portant le dossard de la couleur Orange s’emparerait de l’Assemblée nationale. L’IRMAR, la nouvelle et légitime appellation de la plate-forme présidentielle dominerait, le conditionnel est de rigueur, jusqu’à la confirmation officielle, la nouvelle configuration politique au Palais de Tsimbazaza. Largement en tête selon les résultats affichés par la CENI, le groupement de partis faisant le « même chemin » avec Rajoelina vers la voie du redressement de la Nation survolerait les débats au sein de l’Assemblée nationale. C’est un bon augure pour le jeune Président dans…

A bout portant

AutoDiff