Publié dans Politique

Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »

Publié le mercredi, 22 mai 2019

Une fois de plus, le Président Andry Rajoelina a démontré à qui de droit qu'il tient parole. Hier à Antsiranana, devant une foule en liesse et acquise, il a déclaré que les travaux sur les projets qu'il a promis pour la capitale du Nord débuteront dans un mois. « Je suis un homme de parole. Vous m'avez donné votre soutien, c'est à mon tour de vous rendre la pareille », lance le Président de la République à la population. Il s'agit de la construction des logements sociaux, la finition du stade,  mis aux normes du marché  Scama, la réhabilitation du « bazary kely » et des rues, l'aménagement du jardin du centre-ville en le dotant d'un boulodrome et le remplacement de tous les bancs publics existant.

« Toutes les écoles publiques devront être réhabilitées et à la prochaine rentrée scolaire, elles seront, chacune, dotées de tablettes pour les élèves », ajoute le locataire du Palais d'Iavoloha. A l'instar des jeunes des autres régions, il a incité ceux d'Antsiranana de présenter leurs projets à financer dans le cadre de « Fihariana ». «  Je n'admets pas que les garçons deviennent des foroches et les filles grossissent le rang des pratiquantes du  plus vieux métier du monde », avertit le Président qui met à la disposition des jeunes un pactole de 200 milliards Ar pour la réalisation de leurs projets. « Une opportunité vous est offerte, saisissez- la », signifie-t-il à l'endroit des jeunes.

A l'assistance, le Président Andry Rajoelina a révélé qu'avec une aide conséquente de 800 millions de $ de la Banque mondiale, Madagascar n'a plus droit à l'erreur. « Un pays qui ne se développe  pas avec une telle somme ne le sera jamais.  Alors que durant la transition, nous n'avons eu que 100 millions de $ pour réaliser les hôpitaux, les diverses infrastructures et maintenir en vie le pays ».

Après cette rencontre avec la population, le Président de la République a dirigé le premier Conseil des ministres décentralisé.

La Rédaction

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

La Une

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff