Publié dans Politique

Antsirabe - 4 trafiquants arrêtés par la Police, plus de 26 kg de drogue saisis

Publié le jeudi, 11 juillet 2019

En deux jours seulement, les limiers du commissariat central d'Antsirabe ont pu arrêter quatre passeurs supposés qui ont transporté vers la Capitale plus de 26 kg de drogue au total sur la RN7. Le premier coup de filet date le lundi 8 juillet dernier. Là, c'était d'abord deux présumés passeurs venant d'Ihosy en taxi-brousse,  étaient surpris avec 9 kg de substance narcotique dans leur bagage à main, précisément dans une sacoche.

 

Le lendemain même, et toujours au même point c'était au tour de deux autres suspects d'être piégés avec cette fois 7 kg de drogue qui avaient été saisis également dans leur bagage à main. Aussitôt, les passeurs supposés ont été embarqués au commissariat. Leur audition a permis de savoir qu'ils ont acheminé la marchandise depuis Ambovombe.

En regard de cette situation, au commissaire central de la capitale du Vakinankaratra, Patrick Andrianaja de préciser qu'il y a au total 38 kg de drogue interceptés depuis mai dernier. Ce qui a suscité énormément de crainte chez les trafiquants à leur passage à Antsirabe. De plus, beaucoup ont été déjà incarcérés depuis. Quant à la marchandise, elle est prévue à être écoulée au noir dans la Capitale malagasy.

En clair, c'est une manière pour le commissaire central de dire que la Police fait des efforts en matière de sécurisation globale et surtout à propos de la lutte contre le trafic de drogue dans la capitale du Vakinankaratra. Enfin, la collaboration des habitants est plus que jamais sollicitée pour atteindre le même but.

F.R/Jeannot Ratsimbazafy

Fil infos

  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre
  • Projet Tanamasoandro - Des mercenaires sabotent
  • Tanamasoandro - Des députés défendent le projet
  • Agression meurtrière par « Za gasy » - Soupçons de subornation de témoin et de corruption
  • « Anti-Tana Masoandro » - Condamner la Capitale à être une commune semi-rurale ?
  • Fuite de sujets du baccalauréat 2019 - 19 personnes incarcérées dans tout Madagascar
  • Assemblée nationale - Vers la libération des deux députés incarcérés

La Une

Editorial

  • IEM prime
    Ambohitrimanjaka déferle des vagues ! Des mouvements de contestation ou des éléments téléguidés perturbent. Le démarrage du grand Projet de la construction de la nouvelle ville « Tana Masoandro » dérange quelque part. On dénonce, dit-on, les remblais surtout ceux qui touchent les rizicultures. Mais, qu'on se le dise ! A priori, leur souci semble tenir debout dans la mesure où il s'agit de « toucher » à leur raison de vivre et peut-être aux intérêts des environs immédiats. Mais de là à refuser « jusqu'au bout » la concrétisation d'un Projet qui servira aux intérêts de la grande majorité, le comportement fait réfléchir.

A bout portant

AutoDiff