Publié dans Société

Manakambahiny - Deux gendarmes victimes d’un délit de fuite

Publié le vendredi, 28 octobre 2016

Deux gendarmes furent grièvement blessés, à la suite d’un grave accident qui les a touchés dans la nuit de jeudi à Manakambahiny. L’un a été touché à son crâne, tandis que le second a eu une fracture à la cuisse. 

 

« L’atteinte de ce dernier a été telle qu’il délirait encore », confie un témoin. La moto qui les a transportés avait été percutée par une voiture non identifiée, et qui a pris la fuite.

Outre ses blessures graves, l’un des deux agents des Forces de l’ordre aurait perdu son arme personnelle dans le drame. Pour le moment, la vraie cause de l’accident n’a pas été déterminée. Mais des bribes d’informations rapportent que l’hypothèse d’une tentative de meurtre n’est pas à écarter. En effet, la voiture en cause a heurté de plein fouet la moto, juste au moment où son pilote a voulu démarrer.

Durant un certain moment, les deux victimes étaient donc livrées à leur sort. C’était un automobiliste qui s’alarma en voyant ces deux hommes en tenue camouflée, gisant inertes sur le bitume. Il les a transportés dans un centre de soins où les deux agents étaient toujours en réanimation.

R.R.

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff