Publié dans Société

67ha - Trois hommes attaqués devant un distributeur de billets

Publié le lundi, 31 octobre 2016

Trois individus, un homme et ses deux compagnons, ont été attaqués alors qu’ils ont voulu faire un retrait d’argent auprès d’un distributeur automatique. L’incident s’est produit vers 19h dans le quartier des 67ha. L’homme a effectué le retrait d’une somme de 540 000 ariary. C’était seulement après le succès  de l’opération que les six inconnus, armés  d’objets tranchants, qui les auraient  épiés depuis leur planque, ont subitement  surgi près d’eux pour passer à l’offensive.

C’était celui qui a manipulé le distributeur, un homme d’une trentaine d’années, qui a été le plus sévèrement touché. Il a été poignardé dans le dos et a failli être démembré car les bandits lui ont tranché le poignet. En fait, la victime n’a pas voulu se laisser faire. Sa volonté de se défendre a, au moins, permis d’empêcher les assaillants d’emporter la somme prévue à un prochain déménagement, selon l’information.

Course – poursuite 

Quant aux deux autres compagnons du trentenaire, ils se sont également battus et cela a mis les bandits en fuite. Les trois victimes les ont pourchassés à travers les rues du quartier. «Au prix d’une course-poursuite éperdue, les poursuivants ont pu appréhender un agresseur qu’ils ont remis entre les mains de la Police », relate un témoin.Mais l’arrestation ne s’est pas déroulée comme prévue. En effet, le suspect, une fois dans le véhicule de la Police, aurait réussi à s’échapper, on ne sait par quel moyen et demeure donc introuvable, comme tout le reste de la bande. Néanmoins, les victimes se réjouissent de s’être sorties vivantes de l’attaque  et d’avoir pu conserver leur argent. Quant au trentenaire qui fut blessé, il a dû être hospitalisé, ses plaies étant trop importantes.Parallèlement à cela, un maçon, âgé de la quarantaine environ, a subi le même sort samedi soir, mais cette fois-ci du côté d’Ambohijatovo. Ses agresseurs, au nombre de dix selon un témoin, l’ont saisi à bras-le-corps pour l’éjecter sans ménagement au sol et cela à plusieurs reprises. Toute cette violence inutile était pour le prix d’un billet de 1 000 ariary et d’un téléphone de très peu de valeur, seuls objets que la victime avait sur elle.

Roland R.

Fil infos

  • Ministère des Affaires étrangères - Naina Andriantsitohaina prend congé de ses collaborateurs
  • Fondation d'Andry Rajoelina - Feu vert de la HCC
  • Changement climatique - Madagascar parmi les plus vulnérables
  • Naina Andriantsitohaina - Désormais libre pour la bataille municipale !
  • Loi sur la communication médiatisée - Le Conseil du Gouvernement adopte l'avant-projet de loi sans amendements
  • Face aux enjeux électoraux - Le bateau TIM fait eau de toutes parts
  • Fin de mandat à la Mairie - 18 bourdes de Lalao Ravalomanana dévoilées
  • Football- Fédération nationale - Nicolas Dupuis à la tête de la direction technique
  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants

La Une

Editorial

  • Etat riche !
    Ntsay Christian, le Premier ministre de consensus, dès le moment où il débarqua à Mahazoarivo, au palais de la Primature, jugea nécessaire l'assainissement de l'Administration. Dans le viseur du PM, le patrimoine de l'Etat dont le parc automobile se trouve, en premier lieu, en ligne de mire. Nanti d'une volonté politique inébranlable, le nouveau Premier ministre a eu le courage d'ouvrir la boîte de Pandore.  

A bout portant

AutoDiff