Publié dans Société

Tentative de kidnapping à Ambanidia - Trois présumés auteurs jetés en prison

Publié le lundi, 31 octobre 2016

Après l’enquête qui s’avérait longue et compliquée, les trois présumés auteurs de la tentative de kidnapping d’un opérateur économique chinois ont été placés en détention provisoire à Tsiafahy et à Antanimora. Deux d’entre eux seraient des militaires, tandis qu’un autre avait été abattu par les commandos du Groupe de sécurité et d’intervention spéciale (Gsis) et ceux de la brigade Tana-ville de la Gendarmerie, le jour même de la tentative d’enlèvement le 19 octobre dernier, du côté d’Ambanidia.

En revanche, leurs quatre autres acolytes sont encore en cavale, selon l’information de la Gendarmerie nationale. Ces suspects à rechercher seraient en possession de fusils Akm. La Gendarmerie estime qu’ils étaient, au moins, huit individus dans la bande qui a organisé cette tentative d’enlèvement de l’homme d’affaires chinois.Ce coup de filet a pu être réalisé grâce aux renseignements qui ont permis aux Forces de l’ordre de surveiller, étroitement, tous les mouvements du gang. A commencer par le briefing que ses membres ont tenu près du Sénat à Anosy, quelques moments avant qu’ils ne passent à l’action, c’est-à-dire prendre en filature leur cible.

Guet-apens

La présence d’esprit des gendarmes, qui ont monté un guet-apens,  a permis de déjouer leur plan et sauver la vie du Chinois qui était censé transporter un fonds, évalué à quelques milliards sur lui. En effet, ce fut des éléments du Gsis, en tenue civile, qui étaient dans la voiture qui allait en direction d’Ambohitsoa. Les deux bandits, qui ont circulé en scooter, ont voulu  ouvrir le feu sur l’automobiliste au moment où ils se trouvaient à la hauteur du véhicule. Mais, les gendarmes étaient plus rapides qu’eux pour tirer, touchant mortellement ainsi l’un des hommes en scooter, et blessant l’autre.

Quelques mètres plus loin, précisément près de la villa Berlin, deux autres acolytes des bandits, ont voulu prendre la fuite, également à bord d’un scooter, lorsqu’ils ont appris la mésaventure de leurs compagnons. Mais les fugitifs étaient tombés dans le filet des gendarmes de la brigade de Tana-ville. Seuls donc deux autres suspects, qui ont voulu opérer à pieds, ont réussi à échapper des griffes de la Gendarmerie. Ces derniers figurent dans la liste des bandits encore recherchés.

Roland R.

Fil infos

  • Ministère des Affaires étrangères - Naina Andriantsitohaina prend congé de ses collaborateurs
  • Fondation d'Andry Rajoelina - Feu vert de la HCC
  • Changement climatique - Madagascar parmi les plus vulnérables
  • Naina Andriantsitohaina - Désormais libre pour la bataille municipale !
  • Loi sur la communication médiatisée - Le Conseil du Gouvernement adopte l'avant-projet de loi sans amendements
  • Face aux enjeux électoraux - Le bateau TIM fait eau de toutes parts
  • Fin de mandat à la Mairie - 18 bourdes de Lalao Ravalomanana dévoilées
  • Football- Fédération nationale - Nicolas Dupuis à la tête de la direction technique
  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants

La Une

Editorial

  • Etat riche !
    Ntsay Christian, le Premier ministre de consensus, dès le moment où il débarqua à Mahazoarivo, au palais de la Primature, jugea nécessaire l'assainissement de l'Administration. Dans le viseur du PM, le patrimoine de l'Etat dont le parc automobile se trouve, en premier lieu, en ligne de mire. Nanti d'une volonté politique inébranlable, le nouveau Premier ministre a eu le courage d'ouvrir la boîte de Pandore.  

A bout portant

AutoDiff