Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

Protection sociale - Une délégation de la Cnaps à Fénérive-Est

Publié le mercredi, 09 novembre 2016

Plus besoin de se déplacer à Toamasina. Les affiliés de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnaps) de la Région d’Analanjirofo peuvent désormais traiter leurs dossiers dans la Délégation régionale à Fenérive-Est. En fait, une antenne de la Caisse y a été implantée en 1997, au service des assujettis de 3 Districts, à savoir Soanierana Ivongo, Vavatenina et Fénérive-Est.

Mais l’antenne ne s’est chargée que de la réception des dossiers et de la distribution des prestations, puisque le nombre des usagers était encore limité. La Délégation régionale de la Cnaps, inaugurée vendredi dernier, offrira toutes les prestations et services, que ce soient administratifs ou financiers. Elle parrainera aussi les antennes de la Caisse à Sainte-Marie et Maroantsetra.

« Plusieurs employés connaissent mal leurs droits sociaux. Seuls 10 % de travailleurs bénéficient d’une sécurité sociale alors que l’affiliation à la Cnaps est obligatoire, selon les lois en vigueur », a rappelé le ministre de tutelle, Jean de Dieu Maharante, à cette occasion. Pour sa part, le directeur administratif de la Caisse, en la personne de Rakotomila, a martelé que le rapprochement des usagers à travers les représentations régionales figure dans la politique de proximité de la Cnaps.

 

P.R.

Fil infos

  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel
  • Produits forestiers - Des mesures à prendre sur la RN44
  • Législatives - De nombreux nouveaux venus attendus à Tsimbazaza
  • Barea à la Coupe d'Afrique des Nations - 700 millions d'ariary du Président Andry Rajoelina

La Une

Editorial

  • Un siècle de combat
    L’Organisation internationale du travail (OIT) célèbre en cette année son centenaire d’existence. Créée en 1919, sous l’égide du Traité de Versailles (Paris), point d’orgue final de la Grande Guerre de 1914-1918, l’OIT ou l‘ILO (International Labor Organization), militait contre toute atteinte à la dignité de l’homme dans le cadre du travail décent.  Mise sur pied indépendamment de la naissance de la Société des Nations (SDN) raison pour laquelle elle avait pu surgir des décombres de cette ex-ONU, l’OIT n’a de cesse à réclamer durant ce siècle d’existence la justice sociale dans le monde du travail. Elle interpellait et continue à le faire les employeurs pour qu’au juste ces derniers respectent le minimum acceptable. Le Bureau international du travail (BIT), le secrétariat permanent de l’OIT, travaille d’arrache-pied pour créer un cadre de travail illustrant l’harmonie entre le travail et la dignité de l’homme. Une noble mission que le Bureau persiste et…

A bout portant

AutoDiff