Publié dans Société

Assassinat d’une jeune fille à Ambohitrimanjaka - Le présumé tueur meurt criblé de balles

Publié le vendredi, 16 décembre 2016

L’opinion a été marquée par l’assassinat atroce survenu le 8 décembre d’une jeune fille de 15 ans. Le cadavre décapité a été retrouvé à l’intérieur d’un sac au niveau d’une intersection de voie et d’un pont à Ambohitrimanjaka. Suite à une plainte déposée par sa grand-mère, le développement de l’enquête a permis d’identifier le présumé tueur. Hier, vers 5h du matin, ce dernier était en état d’arrestation alors qu’il se trouvait encore au lit, à Anosibe. Mais  l’homme, âgé de 35 ans, a tenté de s’échapper encore, malgré les fermes avertissements des policiers afin qu’il se rende sur-le-champ.

Sa tentative afin de semer les policiers, a débouché sur son élimination, de façon sanglante. Après l’avoir pourchassé à travers les dédales de ruelles de ce quartier, les Forces de l’ordre ont dû alors ouvrir le feu sur le fugitif, le criblant ainsi de balles. Les projectiles lui ont fait éclater la boîte crânienne et son thorax en a été également truffé. Selon les premiers éléments de l’information, le suspect avait été longtemps recherché et serait un homme particulièrement dangereux. Domicilié à Ampitatafika gare, du District d’Antanifotsy, il a expressément quitté sa résidence dans cette localité pour s’établir en cachette à Anosibe. De sources convergentes, il a été poussé par la peur d’être démasqué. D’une découverte à l’autre, on apprend que le concerné serait un dealer dont la spécialité est le commerce illicite de « paraky gasy » et de chanvre.

La jeune fille victime de ce meurtre abominable n’est autre qu’une proche de l’épouse de l’assassin. Cette orpheline de père et de mère a commencé à ne plus donner aucun signe de vie depuis le 5 décembre où elle était censée aller à l’école. Pour le moment, la Police n’a pas encore confirmé que l’adolescente avait été violée. Cependant, le fait que la partie inférieure de son corps a été dénudée, renforce le doute sur ce sujet. Enfin, la Police poursuit encore ses recherches car elle soupçonne que le trentenaire abattu hier à Anosibe, aurait opéré avec des complices.
Franck Roland

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Rajaonarimampianina et Rabary - Tirs croisés contre Ravalomanana
  • Affaire Michel Rehavana - Les magistrats dénoncent une entrave à la Justice
  • Exploitations minières à Madagascar - Une évaluation environnementale stratégique pour 2016-2020
  • Meurtre de Rehavana Michel - 39 policiers bientôt devant la Justice
  • Retrait des logos de la Municipalité dans les « Fokontany » - Le torchon brûle de nouveau entre la Cua et l’Etat
  • Périple des Ravalomanana en Europe - Le député Guy Rivo Randrianarisoa précise
  • Terrain d’Andohatapenaka - Lalatiana Rakotondrazafy et consorts reviennent à la charge
  • Rajaonarimampianina en Chine - En quête de financement parallèle ?
  • Fraude et évasion fiscale, blanchiment d’argent - La justice enquête sur des « Karàna »
  • Affaire Antsakabary - La Cnidh appelle aux sanctions pour tous les coupables

Editorial

  • Le plus heureux !
    La Norvège est le pays le plus heureux du monde ! D’après les récents rapports recommandés par l’Organisation des Nations unies (Onu), à travers les pays membres de cette organisation, il en ressort que le palmarès du bonheur revient aux Norvégiens. Selon des critères, universellement reconnus, basés sur l’état du niveau de vie et de sécurité menant au bien-être, à la sérénité et au bonheur de l’homme, la Norvège, ce petit Etat de l’Europe du nord remplit le maximum des conditions exigées et ravit le titre mondial. Soulignons, en passant, que la France n’a pu faire qu’au 31e rang. L’Onu, depuis 2013, célèbre tous les ans à la date du 20 mars la Journée internationale du bonheur. Date à laquelle, cette année, coïncidait la publication des rapports cités plus haut.

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff