Publié dans Société

Fêtes de Noël et de Nouvel an - 
Les sapeurs-pompiers appellent à la vigilance

Publié le vendredi, 23 décembre 2016


Vigilance. C’est le mot d’ordre imposé par les sapeurs-pompiers en cette période de fêtes, délivré aux Tananariviens mais aussi aux populations des autres Provinces. Un appel à la vigilance qui tient office tous les jours, mais qui est notamment renforcée en cette période festive.  


Cela afin d’éviter les accidents qui pourraient arriver en cette fin d’année, et qui pourraient entraîner de gros dégâts matériels ou des pertes en vies humaines, causés par de petites inattentions.


« Nous appelons à la vigilance de chacun. Avant de quitter la maison ou de dormir tout simplement, vérifiez tous les matériels susceptibles de provoquer un accident, notamment les matériels électroniques ou ceux qui fonctionnent avec le feu, comme le "fatana" à charbon par exemple. En cas d’incident, le premier geste à adopter est d’essayer d’éteindre le feu, et de composer le 118, numéro d’urgence des sapeurs-pompiers », a affirmé le colonel Michel Rabemanantsoa, chef de Corps des sapeurs-pompiers de Tsaralalàna, hier, lors d’une interview à l’Hôtel de ville, Analakely.


« Près de 75 % des incendies domestiques surviennent alors que personne ne se trouve dans la maison », a-t-il expliqué.


En cas d’accident comme un incendie domestique, une noyade, des feux de forêt ou autres catastrophes de même nature, les Corps des sapeurs-pompiers ont pris de nouvelles mesures pour une plus rapide intervention.

Véhicules mobilisés sur 8 sites

Afin d’accélérer leur intervention en cette période de fêtes, et éviter les retards causés par les bouchons de circulation, des véhicules et des sapeurs-pompiers sont déjà mobilisés sur  huit sites, dans la Capitale. En cas d’incendie, des véhicules pourront ainsi partir d’Ambanidia, Ampasampito, Analamahitsy, 67 hectares, Mahamasina, mais également des casernes de pompiers à Analakely, Anosivavaka et Andravoahangy.


Près d’une dizaine de véhicules et tous les Corps de sapeurs-pompiers, évalués à une centaine, sont mobilisés durant cette fin d’année, d’après les explications obtenues du colonel Michel Rabemanantsoa.
Tiasoa Samantha 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Jeter de l’argent par la fenêtre - Une nouvelle récidive du régime ce samedi
  • Andry Rajoelina au forum de l'IEM - « Remplacer le fatalisme par l'optimisme »
  • Atteinte à la sûreté de l’Etat - Rasoamaromaka sort libre de son audition
  • Initiative pour l’Emergence de Madagascar - Plus de 2000 participants au forum international
  • Condamnation de l'écologiste Raleva - Un « chef d'accusation ridicule », selon Amnesty international
  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar

La Une

Editorial

  • Les incorruptibles
    Brian De Palma, le célèbre réalisateur américain, mit jour en 1987, le légendaire film « The untouchables » et adapté sur l'écran français « Les incorruptibles ». Interprété sur le plateau par des acteurs mythiques tels, entre autres, Kevin Costner, Sean Connery ou Robert De Niro, Andy Garcia, le film rencontra un immense succès à travers le monde. En gros, c'est l'histoire de la traque du…charismatique mafieux « Al Capone » durant les années trente, à Chicago. Pour venir à bout de sa mission, l'agent Eliot Ness (Kevin Costner), dut recourir au service des hommes répondant aux critères  de sa trempe, à savoir, intraitables et surtout  incorruptibles (untouchables).

A bout portant

AutoDiff