Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

Ankasina - Une femme retrouvée morte et ligotée

Publié le dimanche, 12 mars 2017

Lolona ou « Ra-sec » (61 ans), a été retrouvée morte la nuit du vendredi, chez elle à Ankasina.  Le corps de cette ex-secrétaire du quartier, d’où son surnom de « Ra-sec », avait les pieds et poings liés et on l’a bâillonnée. Samedi en début de l’après-midi, c’était sa belle-sœur qui a repéré, et ce, en compagnie du « fokonolona » et de la Police, le corps dans une position couchée sur le ventre et au pied d’un escalier de son appartement situé au premier étage. « Les locataires qui habitent le rez-de-chaussée ont affirmé n’avoir rien entendu de suspect », confie une source.

Autour de la victime, tout était intact. Trois postes de télévision étaient à leurs places habituelles et l’une a fonctionné encore lorsque le « fokonolona » a accédé dans l’appartement.  La bague que portait la défunte restait sur son doigt. Apparemment, aucun vol n’a été donc signalé, sauf peut-être que l’armoire semblait avoir été fouillée. Les effets vestimentaires qui étaient à l’intérieur ont été trouvés dans un état de capharnaüm total. La thèse d’un règlement de compte a été privilégiée, du moins selon des sources proches de la victime, qui a été plutôt connue comme une femme aisée.

Le « 4x4 » suspect

La veille du drame, ses voisins ont raconté leur version des faits. « Alors que
les heures ont avancé, un véhicule "4x4" blanc a été aperçu non loin de la maison. Plus tard, Lolona, une fois qu’elle était revenue à la maison, a raconté que les occupants du véhicule l’auraient invitée à boire avec eux. Mais elle a refusé en prétextant qu’elle n’aime pas les boissons alcoolisées », poursuit la source.  Il serait pourtant difficile de faire la conclusion comme quoi le meurtre de « Ra-sec » aurait un lien ou non avec la venue de cette voiture tout-terrain sur les lieux.

Autre hypothèse susceptible d’apporter une lueur à cet assassinat est la richesse supposée de la défunte. « Elle venait de revendre une voiture et elle a été propriétaire de trois appartements qu’elle a loués », affirme une source. Selon des indiscrétions, son ménage serait en déconfiture et l’existence d’une rivale ou supposée, l’aurait exacerbée au point qu’elle, qui est très croyante, a fait appel à ses coreligionnaires afin de prier avec elle et d’exorciser sa maison.
Franck Roland

Fil infos

  • Remaniement - Les natifs du Nord souhaitent intégrer le prochain Gouvernement
  • Premier ministre Christian Ntsay - Deux fois reconduit
  • Nouveau Gouvernement - Le nom du Premier ministre connu dans les prochaines heures
  • 60ème anniversaire du Sénat - Rivo Rakotovao, le nouvel Icare ?
  • Corruption passive et extorsion - Un inspecteur de police écope de deux ans de prison ferme
  • Assemblée nationale - Les membres du Bureau permanent connus
  • Exécutif - Démission du Gouvernement ce jour
  • Dans sa fuite précipitée - Henri Rabary-Njaka a laissé des dettes au pays
  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française

La Une

Editorial

  • Choix judicieux et responsable
    Selon la tradition républicaine, pour le respect  de la Constitution et en vertu de la démocratie, le Premier ministre Ntsay Christian a remis dans la journée du jeudi sa démission, tout le Gouvernement avec, auprès du Président de la République Rajoelina Andry Nirina qui l’a accepté dans la foulée. 24 heures après, l’Assemblée nationale, à travers la formation politique ayant obtenu le maximum des sièges, a proposé les noms du Premier ministre au locataire d’Iavoloha. Et ce dans le respect de l’article 54 de la Loi fondamentale.  Dès le lendemain, le Président de la République fait son choix en reconduisant au Palais de Mahazoarivo, Ntsay Christian. Jusque- là, le respect de l’Etat de droit marche à merveille. Un bon signe qui cautionne l’avenir meilleur, sous de bon augure ! C’est bien loin le temps où cet Art. 54 du Texte fondamental fut bafoué et violé par un régime dénué de l’éthique…

A bout portant

AutoDiff