Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

Eaux stagnantes à Ilanivato - Les habitants dénoncent l’inertie des dirigeants !

Publié le mardi, 14 mars 2017

« C’en est trop ! Nous vivons avec de l’eau sale qui stagne dans notre quartier depuis maintenant une semaine. Les eaux occupent non seulement les chaussées mais pénètrent aussi dans nos foyers. Nous en avons parlé avec divers responsables, dont le président du " Fokontany ", le chef de District ou encore des représentants de la Commune urbaine d’Antananarivo (Cua), mais en vain. Ils semblent se moquer de nos problèmes », s’exprime un des habitants d’Ilanivato Anosipatrana.

Hier, ces derniers ont exprimé hier leur mécontentement à travers une descente dans la rue, banderoles à l’appui, face à l’inertie des dirigeants. En fait, cette stagnation des eaux de pluie s’explique notamment par le problème d’évacuation. Une situation aggravée non seulement par le non-respect du plan d’urbanisme, avec le pullulement des constructions illicites, mais surtout par l’obstruction des diverses canalisations dans cette zone basse. « Nous endurons ce calvaire presque chaque année, durant la saison des pluies. Apparemment, aucun responsable n’est disposé à éradiquer ce problème malgré nos appels de détresse. Où sont les ingénieurs et techniciens ? », hurlent les habitants.
Des solutions à court terme
Divers responsables du « Fokontany », du District, de la Cua et du Bureau national de gestion des risques et catastrophes (Bngrc) ont fait une descente dans cette localité, samedi dernier, pour constater de visu la situation et déterminer une issue au problème. Ainsi, la mobilisation de motopompes pour retirer les eaux a fait partie des solutions à court terme proposées. D’ailleurs, cela se faisait automatiquement depuis des années, avant que les responsables s’immobilisent dernièrement. Outre le pompage des eaux, les habitants suggèrent aussi l’ouverture des canaux bloqués dans les « Fokontany » environnants pour faciliter l’évacuation des eaux. L’obstacle réside toutefois dans l’identification des lieux où elles seront évacuées, selon le rapport du Bngrc. En attendant la mobilisation des dirigeants, les habitants d’Ilanivato réitèrent leurs appels à l’aide pour les faire sortir de cette galère permanente depuis le passage du cyclone Enawo, la semaine dernière. « Nous sommes contraints de confier nos enfants et parents à nos familles et proches, pour éviter qu’ils tombent malades à cause de l’eau stagnante et de l’odeur nauséabonde qu’elle dégage. De plus, nos meubles et biens sont abîmés par les eaux », témoigne une mère de famille dans l’angoisse. « Que les candidats voulant se présenter à l’élection présidentielle de 2018 se manifestent maintenant pour remédier à ce problème persistant. Si l’un d’entre eux en trouve une issue, nous voterons pour lui sans aucun doute », lance un autre père de famille. Notons que l’intervention de l’Autorité pour la protection contre les inondations de la plaine d’Antananarivo (Apipa) sera d’une grande aide pour ces habitants en détresse. Affaire à suivre !
Recueillis par Patricia Ramavonirina

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Le nom du Premier ministre connu dans les prochaines heures
  • 60ème anniversaire du Sénat - Rivo Rakotovao, le nouvel Icare ?
  • Corruption passive et extorsion - Un inspecteur de police écope de deux ans de prison ferme
  • Assemblée nationale - Les membres du Bureau permanent connus
  • Exécutif - Démission du Gouvernement ce jour
  • Dans sa fuite précipitée - Henri Rabary-Njaka a laissé des dettes au pays
  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française
  • Banditisme et détention illégale d'armes - Les arrestations et les saisies se poursuivent
  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea décorés et récompensés

La Une

Editorial

  • Et le combat continue !
    Les Barea, version compétions africaines CAN et CHAN ou mondiales, viennent de rehausser la dignité du pays et conforter l’assise de la fierté et l’unité nationale. L’équipe à Faneva Ima franchit le cap de niveau continental jamais atteint jusque-là. Nicolas Dupuis, le chef d’orchestre reconnu et respecté lançait royalement sur orbite le Onze national. La Nation toute entière manifestait sa reconnaissance. Le Chef de l’Etat s’était personnellement investi et cela pour redorer le blason et soutenir le sport notamment le football à Madagascar. Tout compte fait, les 25 millions de Malagasy sont fiers de l’exploit inédit de nos héros. Maintenant, le plus important consiste à poursuivre et redoubler d’efforts car le plus dur et le plus ardu restent encore et toujours à faire. Et le combat continue !La 10 ème édition des Jeux des îles débute ce jour à l’île Maurice et ne se terminera que le 28 juillet prochain. Madagasikara,…

A bout portant

AutoDiff