Publié dans Société

Transport - Les taxis-ville en grève !

Publié le mercredi, 12 avril 2017

Non à la nouvelle lanterne. Les taxis ont défilé hier d’Antsonjombe jusqu’à l’Hôtel de Ville, Analakely. N’acceptant pas le changement de lanterne, les taxis-ville ont tenu, comme prévu, une manifestation. Les conditions de son obtention, qui ne sont pas claires, et sa soi-disant gratuité, constituent l’objet de cette grève.  « Le maire et son équipe focalisent leur travail dans des projets de marketing qui leur sont bénéfiques, mais non dans des projets de développement communautaire », explique un chauffeur de taxi.

Afin de résoudre ce problème, les responsables au sein de la Commune urbaine d’Antananarivo (Cua), dirigés par Rakotoarivony Marie William, directeur du transport au sein de la Cua, ont rencontré hier les taximen ayant accepté la nouvelle lanterne mais qui ne sont pas membres de leur Association. La Cua a profité pour réexpliquer la raison de ce changement. La modernisation du monde des taxis à Antananarivo en est la principale cause. En outre, ce changement conduit à lutter contre les taxis clandestins qui détruisent l’image des taxis en règle. En mettant cette lanterne, les taxis peuvent circuler librement en périphéries même dans l’enceinte de l’Aéroport international d’Ivato. Il faut juste la recouvrir. En cas de détérioration, la lanterne sera remplacée gratuitement à condition qu’elle n’ait pas été faite exprès, affirme Rakotoarivony Marie William. En ce qui concerne le coût de la publicité, la Commune a profité pour les rassurer que « le représentant du prestataire de la Commune nous a déjà promis de donner la part des taximen pour cette publicité ». Pour la journée d’hier, les embouteillages étaient au rendez-vous, ce qui n’a pas enchanté les usagers de la route. « Je peux comprendre cette grève, on a tous envie d’y participer. Mais quand elle porte atteinte à la liberté des autres en les empêchant de travailler, je ne peux pas accepter cela », déclare un passager. Une affaire à suivre !

Kanto R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Ampefiloha Ampatsakana - Un carrefour infernal
  • Trafics douaniers - Mbola Rajaonah devant le Pôle anti-corruption la semaine prochaine
  • Présence confirmée de Mohamed Alabbar, le créateur de Dubaï-city
  • Investiture du Président Rajoelina - 6 Chefs d'Etat présents à Mahamasina
  • Impostures et mensonges de Ny Rado R. - Des victimes prêtes à la confrontation
  • Investiture du Président Andry Rajoelina - Des invités de marque attendus
  • PM d'Andry Rajoelina - Les députés d'accord sur un nom
  • Election de Andry Rajoelina - Des félicitations à l'allure de demande de pardon !
  • Futur Gouvernement - De nouvelles têtes en perspective !
  • Ny Rado Rafalimanana - Un vantard de première catégorie !

La Une

Editorial

  • Concept de l'alternance
    Larousse définit, entre autres, le mot « alternance » en ces termes : « succession de pouvoir, dans un cadre démocratique, de deux tendances politiques différentes ». Selon le calendrier établi, la passation de pouvoir entre le Président sortant Rajaonarimampianina Rakotoarimanana Hery Martial et le Président nouvellement élu Rajoelina Andry Nirina doit se passer ce jour du vendredi 18 janvier 2019. Moment de très grande importance dans la mesure où Madagascar réalise un pas géant voire historique vers l'assise de la démocratie. Une étape essentielle pour la consolidation des acquis, si minimes soient-ils, sur le principe de la succession au pouvoir par la voie des urnes.

A bout portant

AutoDiff