Publié dans Société

Trafic de drogue - Un trafiquant extradé à Maurice

Publié le vendredi, 14 avril 2017

Après s’être caché à Madagascar et recherché depuis longtemps, Will Townsend, un trafiquant de drogue mauricien a été extradé vers son pays. Tôt hier matin, il a dû alors quitter la Grande île pour rejoindre l’île Maurice où il était attendu par le service anti-drogue de Port-Louis. Cependant, nos confrères sur place ont affirmé qu’il n’a pas été confirmé que le trafiquant avait débarqué ou non dans l’île sœur, hier matin.  Ce qui était sûr, c’est qu’il n’a pas été encore auditionné durant cette même matinée.


Normalement, W.T. aurait également dû être placé en détention policière hier soir et il risquerait même l’inculpation provisoire en justice. L’homme est soupçonné d’être un maillon fort pour l’acheminement des cargaisons de drogue depuis Madagascar. Les autorités mauriciennes estiment que c’est lui qui prend livraison d’héroïne pour ensuite la livrer aux trafiquants locaux opérant à Maurice. Toujours est-il que la Police mauricienne a établi qu’il appartient à un réseau ayant importé de l’héroïne d’une valeur estimée à plusieurs millions de roupie depuis deux ans, et cela jusqu’à son démantèlement l’année dernière.
Selon toujours nos confrères de l’île Maurice, il s’agissait également d’une affaire familiale où l’épouse du neveu de W.T. a été arrêtée à la suite de la découverte d’une affaire  d’importation de 5,6 kg d’héroïne. Durant cette période, W.T. et un autre trafiquant se sont rendus à Madagascar où ils se sont procurés de la marchandise auprès d’A., un Pakistanais, avant de repasser la drogue à l’équipage d’une
pirogue. 
Recueillis par Franck Roland

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent
  • Quatrième République - Les artisans de la descente aux enfers du régime
  • Vie de parti politique - La famille « recomposée » du HVM s'entretue
  • Le contexte politique vu par Jeune Afrique - Madagascar : un parfum de fin de règne pour Rajaonarimampianina
  • Premier ministre Christian Ntsay « Il faut laisser le gouvernement travailler »
  • Non à Riana Andriamandavy VII - Forte mobilisation des journalistes
  • Conjoncture politique - Les Nations Unies appellent au renforcement du dialogue
  • Mahafaly Solonandrasana à la Primature - La gabegie au quotidien !
  • Sortie de crise définitive - Place aux élections
  • Ministère de la Communication - Riana Andriamandavy VII, l'indésirable

Editorial

  • Au boulot !
    Et maintenant, au travail. Sauf quelques rares exceptions, tous les Départements ministériels ont effectué les passations de service nécessaires pour que les nouveaux désignés puissent entrer en fonction. Certes, pour certains cas à problèmes dont on connait les raisons, les syndicats suivis de l'ensemble du Personnel du ministère concerné ne baissèrent pas les bras. En fait, il s'agit pour la plupart des « nouveaux-anciens » patrons ou des redoublants dont la réputation fait honte à l'intégrité et à la crédibilité de la haute charge de l'Etat. Leur présence effective au nouveau Gouvernement viole la teneur de la Décision du 25 mai de la HCC.

A bout portant

AutoDiff