Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

Trafic de drogue - Un trafiquant extradé à Maurice

Publié le vendredi, 14 avril 2017

Après s’être caché à Madagascar et recherché depuis longtemps, Will Townsend, un trafiquant de drogue mauricien a été extradé vers son pays. Tôt hier matin, il a dû alors quitter la Grande île pour rejoindre l’île Maurice où il était attendu par le service anti-drogue de Port-Louis. Cependant, nos confrères sur place ont affirmé qu’il n’a pas été confirmé que le trafiquant avait débarqué ou non dans l’île sœur, hier matin.  Ce qui était sûr, c’est qu’il n’a pas été encore auditionné durant cette même matinée.


Normalement, W.T. aurait également dû être placé en détention policière hier soir et il risquerait même l’inculpation provisoire en justice. L’homme est soupçonné d’être un maillon fort pour l’acheminement des cargaisons de drogue depuis Madagascar. Les autorités mauriciennes estiment que c’est lui qui prend livraison d’héroïne pour ensuite la livrer aux trafiquants locaux opérant à Maurice. Toujours est-il que la Police mauricienne a établi qu’il appartient à un réseau ayant importé de l’héroïne d’une valeur estimée à plusieurs millions de roupie depuis deux ans, et cela jusqu’à son démantèlement l’année dernière.
Selon toujours nos confrères de l’île Maurice, il s’agissait également d’une affaire familiale où l’épouse du neveu de W.T. a été arrêtée à la suite de la découverte d’une affaire  d’importation de 5,6 kg d’héroïne. Durant cette période, W.T. et un autre trafiquant se sont rendus à Madagascar où ils se sont procurés de la marchandise auprès d’A., un Pakistanais, avant de repasser la drogue à l’équipage d’une
pirogue. 
Recueillis par Franck Roland

Fil infos

  • Assemblée nationale - Les membres du Bureau permanent connus
  • Exécutif - Démission du Gouvernement ce jour
  • Dans sa fuite précipitée - Henri Rabary-Njaka a laissé des dettes au pays
  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française
  • Banditisme et détention illégale d'armes - Les arrestations et les saisies se poursuivent
  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea décorés et récompensés
  • Marc Ravalomanana - Toujours aussi dédaigneux et méprisant
  • Développement du football - Le Président Rajoelina prend les « Barea » par les cornes
  • Iles Eparses - Un comité mis en place par le Gouvernement

Editorial

  • De bons auspices
    Le régime IEM part d’un bon pied ! Sous une bonne étoile, Rajoelina semble débuter son pouvoir à la magistrature suprême du pays dans un cadre encourageant. Les signaux affichés sur le tableau de commande sont au vert pour ne pas le dire « à l’orange ». Tout commença par une élection présidentielle sans anicroche ni la moindre escarmouche. Une élection crédible et reconnue par …tous. Les deux finalistes, Rajoelina et Ravalomanana, après la proclamation des résultats définitifs par la HCC, se sont donné la main. Avec un score honorable et sans appel de 55,66 %, Andry Rajoelina gagna, haut la main, le scrutin. Et donc, une alternance par la voie royale des urnes et où la démocratie jouit de son plein droit. « Zandry Kely » se débarrassa définitivement de l’étoffe de « putschiste » qu’on lui avait taxé injustement depuis la Révolution Orange de 2009.  

A bout portant

AutoDiff