Publié dans Société

Panneaux solaires à la rocade d’Andohatapenaka - Trois voleurs de batterie appréhendés

Publié le mercredi, 10 mai 2017

Une vindicte populaire évitée de justesse. Trois voleurs de batterie des panneaux solaires ont été appréhendés par le comité de vigilance du côté de la rocade d’Andohatapenaka, hier vers 4h du matin. En fait, ces pilleurs ont été surpris par les membres dudit comité avec 2 batteries déjà déterrées. Les riverains les ont rejoints aussitôt avec des planches, bois ronds et autres outils pour punir les voleurs, à en croire le chef District du 6e Arrondissement d’Antananarivo, Tsiory Nohary.

« Heureusement que nous avons alerté à temps les Forces de l’ordre, lesquelles ont pu intervenir pour raisonner les habitants en colère et éviter la vindicte populaire », témoigne ce responsable. Les suspects ont été emmenés immédiatement au commissariat de Police du 6e Arrondissement à Ambohimanarina, où les enquêtes sont menées.

Une receleuse identifiée

Les voleurs de batteries arrêtés par le comité de vigilance se composent de 3 jeunes hommes âgés respectivement de 13, 16 et 19 ans. Lors de leurs enquêtes au niveau de la Police, l’un d’entre- eux a accepté de coopérer pour démasquer le receleur. Il s’agit d’une femme habitant aux 67ha, qui commande le vol des batteries et fournit les équipements nécessaires pour ce faire, même le véhicule pour les transporter. Outre les frais de déplacement donnés aux cambrioleurs, la femme rachète les batteries volées à 15 000 ariary l’unité, selon les informations recueillies. Quoi qu’il en soit, les enquêtes se poursuivent pour identifier d’autres receleurs, lesquels sont probablement nombreux, si l’on tient compte de la quantité de batteries volées non seulement à la rocade d’Andohatapenaka mais aussi dans les autres axes comme Anosizato jusqu’à Ampasika, en passant par Anosipatrana, ou encore celui d’Anosizato jusqu’à Fenoarivo Alakamisy.

38 batteries volées en 5 mois

La rocade d’Andohatapenaka, d’une longueur de plus de 3km, enregistre 258 panneaux solaires qui illuminent, non seulement cette nouvelle voie, mais aussi les quartiers environnants. Pourtant, 38 batteries ont été volées en 5 mois, dont 6 récupérées et gardées au commissariat de Police du 6e Arrondissement. « Nous avons remarqué l’absence de 13 batteries, il y a 2 semaines de cela. Une réunion des comités de vigilance s’est aussitôt tenue pour définir une stratégie afin de protéger ces biens publics. Des hommes issus des « Fokontany » d’Ambodihady, d’Anosisoa et d’Anosibe Zaivola font le tour pour assurer la veille du côté de la rocade. Dans la soirée du dimanche dernier, 4 batteries déterrées ont été saisies quoique les voleurs aient pu s’échapper. Mais la veille a finalement porté ses fruits », expose le chef District du 6e Arrondissement de la Capitale. Notons que les membres du comité de vigilance, une structure reconnue officiellement, se composent de volontaires disposés à assurer la protection des biens publics.

Recueillis par Patricia Ramavonirina  

Fil infos

  • Ministère des Affaires étrangères - Naina Andriantsitohaina prend congé de ses collaborateurs
  • Fondation d'Andry Rajoelina - Feu vert de la HCC
  • Changement climatique - Madagascar parmi les plus vulnérables
  • Naina Andriantsitohaina - Désormais libre pour la bataille municipale !
  • Loi sur la communication médiatisée - Le Conseil du Gouvernement adopte l'avant-projet de loi sans amendements
  • Face aux enjeux électoraux - Le bateau TIM fait eau de toutes parts
  • Fin de mandat à la Mairie - 18 bourdes de Lalao Ravalomanana dévoilées
  • Football- Fédération nationale - Nicolas Dupuis à la tête de la direction technique
  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants

La Une

Editorial

  • Etat riche !
    Ntsay Christian, le Premier ministre de consensus, dès le moment où il débarqua à Mahazoarivo, au palais de la Primature, jugea nécessaire l'assainissement de l'Administration. Dans le viseur du PM, le patrimoine de l'Etat dont le parc automobile se trouve, en premier lieu, en ligne de mire. Nanti d'une volonté politique inébranlable, le nouveau Premier ministre a eu le courage d'ouvrir la boîte de Pandore.  

A bout portant

AutoDiff