Publié dans Société

Incendie au « Kianjan’ny kanto Mahamasina » - Les matériels de sonorisation de Rossy réduits en cendres

Publié le dimanche, 09 juillet 2017

Scène de désolation samedi dernier vers 7h du matin au « Kianjan’ny Kanto Mahamasina » à l’issue du fameux rendez-vous des noctambules. Un incendie ravageur a complètement détruit à 75% les matériels de sonorisation du célèbre artiste-chanteur Rossy. La veille, ce dernier venait d’offrir un cabaret à un ami qui allait quitter la Grande-île.  Etant donné la haute qualité de l’ensemble du matériel de fabrication allemande, le préjudice s’élève à des milliards d’ariary, selon ses estimations.

Le feu a démarré vers 6h30 du matin dans une semi-remorque où le matériel de sonorisation en question a été stocké, menaçant ainsi de déborder sur le chapiteau servant de lieu de concert, mais aussi sur le grand autobus jaune de tournées du groupe artistique « Sôma ». Heureusement, le chapiteau serait ininflammable, réduisant ainsi les dégâts. « J’ai l’habitude de ne pas rentrer chez moi à chaque fois que l’on fait un cabaret ici. Vers 5h, nous avons fini de nettoyer les lieux avant d’aller dormir. Seul le gardien était parti. Une heure après, un jeune aide de camp était venu m’alerter qu’il y a le feu dans la semi-remorque. En me rendant sur place, les flammes étaient déjà très hautes et l’on ne pouvait presque plus rien faire », déclare Rossy, qui garde toute sa sérénité malgré l’ampleur du désastre.

Le court – circuit écarté

Pour ce dernier, il ne devrait avoir aucune raison pour qu’un incendie éclate dans la semi-remorque. « Dans ce camion à bord duquel nous avons projeté de le transformer en bar, il n’y a aucune source ou alimentation susceptible de provoquer un court-circuit. D’autant plus que nous n’utilisons pas l’électricité de la Jirama mais plutôt un groupe électrogène. Donc, l’origine de ces flammes reste encore pour moi un mystère », s’indigne-t-il.  N’empêche, il a été très reconnaissant envers les sapeurs-pompiers mais également les Forces de l’ordre qui l’ont aidé à évacuer rapidement les autres matériels ou mobiliers des lieux du sinistre, entre autres l’autobus. Même Rossy ne put s’empêcher de se poser la question sur le probable lien ou non entre cet incendie et les brûlants évènements politiques, lesquels ont marqué la Capitale. « Une enquête a déjà démarré. Malgré la situation, cela ne va pas nous faire fléchir ! Nous tiendrons le coup ! », déclare-t-il.  L’on se demande alors quelle raison pourrait expliquer ce sinistre au « Kianjan’ny kanto ».
Franck Roland 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Marc Ravalomanana - Des déplacements sous surveillance
  • Peste - Deux nouveaux décès à Toamasina
  • Exploitation forestière illicite - Le sort de l’élu du Menabe très attendu
  • Assemblée des Nations unies - Rajaonarimampianina snobé par les grands chefs d’Etat
  • Double kidnapping d’Arnaud et d’Annie - La vérité attendue à partir de ce jour
  • Syndicats magistrats - greffiers - Grève générale et illimitée décrétée
  • Retouche de la Constitution - Une mission du futur président élu selon Camille Vital
  • Corruption et abus de fonction à Morondava - Un officier supérieur et un élu dans le viseur de la justice
  • Conjoncture socio–économique - Le régime se limite aux promesses trimestrielles
  • Expulsion de l'île Juan de Nova - Plainte des pêcheurs malagasy contre la marine française

La Une

Editorial

  • Aux abois !
    Le régime HVM de Rajaonarimampianina se trouve coincé. Une situation désespérée et diamétralement opposée avec le discours pompeux prononcé d’il y a quelques jours sur le haut de la tribune des Nations Unies. Les réalités vécues sur terrain contrastent, en tout point de vue, aux déclarations, parfois insensées, clamées par nos dirigeants à l’extérieur du pays. Des fois, ils oublient que la plupart de ces pays qu’ils visitent ont des chancelleries bien représentées sur place. De par leur insane manière de voir et de gérer les choses, surtout de leur entêtement à continuer sur des fausses et dangereuses pistes, tout va de travers dans le pays. Les gros ennuis s’accumulent et  la population végète dans des conditions de vie misérables.

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff