Publié dans Société

Lutte contre l’insécurité - Le numéro d’urgence « 117 », opérationnel dans tout Madagascar

Publié le jeudi, 13 juillet 2017

 La compétence technologique s’associe avec la compétence technique des Forces de l’ordre. Tous les Districts couverts par le réseau Orange doivent se réjouir actuellement. Le numéro d’urgence « 117 » a été mis en place et est opérationnel dans tous les 119 Districts de Madagascar depuis hier. Il s’agit de l’unique point d’appel qui relie la Police nationale et la population.

Cette nouvelle mesure fait qu’il n’est plus besoin pour les habitants des localités éloignées de la Capitale d’appeler le bureau central de la Police pour espérer obtenir du secours ou une intervention d’urgence. « En appelant le 117, les habitants d’Ihosy peuvent communiquer directement au Commissariat de cette ville en cas de besoin », explique Jean Jacques Andrianisa, ministre de la Sécurité publique. Par ailleurs, l’appel ne sera pas tarifé que les habitants peuvent joindre la Police nationale à tout moment en cas d’insécurité au niveau de leur localité respective. Toutefois, les Districts qui ne sont pas encore couverts par le réseau téléphonique Orange peuvent se réjouir également. Les appels téléphoniques seront immédiatement renvoyés dans les Commissariats de proximité. En outre, des équipements ont été offerts en parallèle à la mise en œuvre de ce nouveau numéro.  Pour cela, les Commissariats de police concernés ont obtenu à cette occasion 120 postes téléphoniques ainsi que 120 cartes Sim.
La signature du protocole d’accord s’est tenue hier à Anosy entre le ministre de la Sécurité publique et l’opérateur téléphonique Orange Madagascar. Pour les deux parties, l’objectif est commun : faire diminuer ou atténuer les actes de banditisme mais surtout accélérer, sinon optimaliser le processus de l’intervention policière en faveur des personnes en situation de danger ou menacées par des bandits. Même si le serveur central se trouve toujours dans la Capitale, on peut se féliciter que les Commissariats se trouvant dans les 119 Districts du pays ont tous accès au « 117 ».

Recueillis par Kanto R. / Franck R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Violences policières à Antsakabary - La vidéo remise en mains propres à la Police
  • Séjour irrégulier au pays - Expulsion confirmée des 12 Pakistanais
  • Propagande présidentielle 2018 - Départ avant l'heure de Hery Rajaonarimampianina
  • Port de Toamasina - La société Mictsl dicte sa loi
  • Corruption au Tribunal d'Anosy - Deux greffiers placés sous mandat de dépôt
  • Villa Elisabeth - Le contractant avec l'Etat, un escroc !
  • Critiques tous azimuts - Le pouvoir Rajaonarimampianina se fait tirer les oreilles
  • Moramanga - Un Français expulse 3 600 Malagasy de leurs terres
  • Lalatiana Rakotondrazafy - « Des choses illogiques dans les propos du Pm »
  • Hery Rajaonarimampianina - Un déplacement « secret » en Angola

Editorial

  • Noyautage indécent
    A la guerre comme à la guerre ! On attaque. On neutralise. Et tous les moyens sont bons. Le pouvoir en place, en position de force, ne lésine pas sur toutes les astuces pour terrasser l'adversaire, l'opposition. La presse, le quatrième pouvoir dit-on, l'une des armes les plus efficaces entre les mains des deux camps, constitue la cible idéale. Le mode opératoire, vieux comme le monde, consiste à étouffer les médias indépendants ou proches du camp d'en face.

A bout portant

AutoDiff