Publié dans Société

Lutte contre l’insécurité - Le numéro d’urgence « 117 », opérationnel dans tout Madagascar

Publié le jeudi, 13 juillet 2017

 La compétence technologique s’associe avec la compétence technique des Forces de l’ordre. Tous les Districts couverts par le réseau Orange doivent se réjouir actuellement. Le numéro d’urgence « 117 » a été mis en place et est opérationnel dans tous les 119 Districts de Madagascar depuis hier. Il s’agit de l’unique point d’appel qui relie la Police nationale et la population.

Cette nouvelle mesure fait qu’il n’est plus besoin pour les habitants des localités éloignées de la Capitale d’appeler le bureau central de la Police pour espérer obtenir du secours ou une intervention d’urgence. « En appelant le 117, les habitants d’Ihosy peuvent communiquer directement au Commissariat de cette ville en cas de besoin », explique Jean Jacques Andrianisa, ministre de la Sécurité publique. Par ailleurs, l’appel ne sera pas tarifé que les habitants peuvent joindre la Police nationale à tout moment en cas d’insécurité au niveau de leur localité respective. Toutefois, les Districts qui ne sont pas encore couverts par le réseau téléphonique Orange peuvent se réjouir également. Les appels téléphoniques seront immédiatement renvoyés dans les Commissariats de proximité. En outre, des équipements ont été offerts en parallèle à la mise en œuvre de ce nouveau numéro.  Pour cela, les Commissariats de police concernés ont obtenu à cette occasion 120 postes téléphoniques ainsi que 120 cartes Sim.
La signature du protocole d’accord s’est tenue hier à Anosy entre le ministre de la Sécurité publique et l’opérateur téléphonique Orange Madagascar. Pour les deux parties, l’objectif est commun : faire diminuer ou atténuer les actes de banditisme mais surtout accélérer, sinon optimaliser le processus de l’intervention policière en faveur des personnes en situation de danger ou menacées par des bandits. Même si le serveur central se trouve toujours dans la Capitale, on peut se féliciter que les Commissariats se trouvant dans les 119 Districts du pays ont tous accès au « 117 ».

Recueillis par Kanto R. / Franck R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Compte rendu à l’Hôtel de Ville - Les députés du Tim et du Mapar rassurent
  • Départ inopiné du pays - Rajaonarimampianina aurait-il « lâché » ses partisans
  • Conjoncture politique - Les épouses de gendarmes supplient leurs maris !
  • Lois électorales et dérives démocratiques - Les députés opposants s'en remettent à la Communauté internationale
  • Hery Rajaonarimampianina - Départ en catimini à l'extérieur ?
  • Menaces contre des députés Tim-Mapar - Plainte de réserve contre le préfet et des gros bras
  • Syndicat des artistes - Halte aux abus des autorités !
  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance

La Une

Editorial

  • Bataille rangée
    Guerre déclarée. L’escalade de provocations, déclenchée initialement par les maîtres du régime, propulse inexorablement le pays vers la logique de confrontation. Une guerre déclarée dont personne ne sait quel en est la véritable raison. Des troubles inutiles et incompris sciemment fomentés un peu partout.  En face, l’opinion publique, des acteurs pertinents de la société civile, les leaders des formations politiques principalement de l’opposition et même les prélats des Eglises, à l’instar de l’Eglise catholique apostolique romaine (ECAR) ou ceux des Eglises non affiliées au FFKM ne restent pas insensibles. Ils réagissent chacun dans leur propre camp. En fait, ils ne veulent pas rester indifférents et sont déterminés à manifester leur rejet aux dérives dictatoriales, répétées, de ces détenteurs de l’autorité d’Etat. Des tirs croisés, apparemment percutants, atteignent de plein fouet le centre de gravité du pouvoir. Ainsi, le régime doit faire face à une bataille rangée sur plusieurs fronts.Les catholiques, très…

A bout portant

AutoDiff