Publié dans Société

Lutte contre l’insécurité - Le numéro d’urgence « 117 », opérationnel dans tout Madagascar

Publié le jeudi, 13 juillet 2017

 La compétence technologique s’associe avec la compétence technique des Forces de l’ordre. Tous les Districts couverts par le réseau Orange doivent se réjouir actuellement. Le numéro d’urgence « 117 » a été mis en place et est opérationnel dans tous les 119 Districts de Madagascar depuis hier. Il s’agit de l’unique point d’appel qui relie la Police nationale et la population.

Cette nouvelle mesure fait qu’il n’est plus besoin pour les habitants des localités éloignées de la Capitale d’appeler le bureau central de la Police pour espérer obtenir du secours ou une intervention d’urgence. « En appelant le 117, les habitants d’Ihosy peuvent communiquer directement au Commissariat de cette ville en cas de besoin », explique Jean Jacques Andrianisa, ministre de la Sécurité publique. Par ailleurs, l’appel ne sera pas tarifé que les habitants peuvent joindre la Police nationale à tout moment en cas d’insécurité au niveau de leur localité respective. Toutefois, les Districts qui ne sont pas encore couverts par le réseau téléphonique Orange peuvent se réjouir également. Les appels téléphoniques seront immédiatement renvoyés dans les Commissariats de proximité. En outre, des équipements ont été offerts en parallèle à la mise en œuvre de ce nouveau numéro.  Pour cela, les Commissariats de police concernés ont obtenu à cette occasion 120 postes téléphoniques ainsi que 120 cartes Sim.
La signature du protocole d’accord s’est tenue hier à Anosy entre le ministre de la Sécurité publique et l’opérateur téléphonique Orange Madagascar. Pour les deux parties, l’objectif est commun : faire diminuer ou atténuer les actes de banditisme mais surtout accélérer, sinon optimaliser le processus de l’intervention policière en faveur des personnes en situation de danger ou menacées par des bandits. Même si le serveur central se trouve toujours dans la Capitale, on peut se féliciter que les Commissariats se trouvant dans les 119 Districts du pays ont tous accès au « 117 ».

Recueillis par Kanto R. / Franck R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Arriérés du sommet de la francophonie 2016 - Des prestataires ruinés par la présidence
  • Affaire Ametis - Le syndicat des agents des impôts monte au créneau
  • Ministère des Finances et du Budget - La gabegie d’un directeur général stoppée net !
  • Droits humains à Madagascar - Le harcèlement des activistes préoccupe Amnesty international
  • Face à l’Iem de Rajoelina - Les pompiers de service du Hvm à la rescousse
  • Vision 2030 de Rajaonarimampianina - Un programme à la va-vite…
  • Suspicion de corruption à l’Enmg - Les Magistrats exigent une enquête
  • Visite dans l’Androy - Rivo Rakotovao en plein … délire !
  • Interview Andry Rajoelina - « Je ne suis pas putschiste… »
  • Soutien à Rajaonarimampianina en 2013 - Andry Rajoelina présente ses excuses aux électeurs

La Une

Editorial

  • Alternative crédible
    Andry Nirina Rajoelina, l'ancien président de la Transition, après quatre années d'absence et de silence, revient sur le devant de la scène. « Zandry kely » débarque au « tanindrazana » avec un « voan-dàlana » dans la valise : l'Iem. Après avoir été présentée, pour la première fois, le vendredi 26 janvier 2018 à Paris au Petit Palais, Musée des beaux-arts, l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (Iem) fut à l'honneur à Antananarivo (Ivandry) par le soin de son « père fondateur », en la personne de monsieur Andry Nirina Rajoelina.

A bout portant

AutoDiff