Publié dans Société

Embardée d’un minibus de transport - 7 blessés, le conducteur a pris la fuite

Publié le vendredi, 14 juillet 2017

Le minibus Mazda d’une coopérative de transport assurant une ligne régionale, a fait une embardée avant de partir en tonneaux, faisant ainsi 7 blessés parmi les 11 personnes qu’il a transportées. Cet accident est survenu jeudi dernier vers le début de l’après-midi dans un virage situé à l’entrée de la Commune de Maromitety, District de Vavatenina.

Quant au chauffeur, il aurait pris la fuite, selon un renseignement. La crainte d’essuyer la colère des gens et de la vindicte populaire aurait dicté son comportement. Le minibus accidenté relie les localités de Fénérive-Est et de Vavatenina. D’ailleurs, ce chauffeur aurait adopté une conduite imprudente, étant donné que la route qui dessert cette région de l’Est du pays comporte trop de dangers, lesquels se traduisent par une succession d’au moins 35 virages. A cela s’ajoute l’exigüité de la voie laquelle on ne compte plus les montées ou les descentes. Et preuve qu’une conduite imprudente peut être souvent fatale, un enfant de 7 ans y a déjà perdu la vie lors d’un autre accident survenu au cours de l’année dernière.
Franck R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Violences policières à Antsakabary - La vidéo remise en mains propres à la Police
  • Séjour irrégulier au pays - Expulsion confirmée des 12 Pakistanais
  • Propagande présidentielle 2018 - Départ avant l'heure de Hery Rajaonarimampianina
  • Port de Toamasina - La société Mictsl dicte sa loi
  • Corruption au Tribunal d'Anosy - Deux greffiers placés sous mandat de dépôt
  • Villa Elisabeth - Le contractant avec l'Etat, un escroc !
  • Critiques tous azimuts - Le pouvoir Rajaonarimampianina se fait tirer les oreilles
  • Moramanga - Un Français expulse 3 600 Malagasy de leurs terres
  • Lalatiana Rakotondrazafy - « Des choses illogiques dans les propos du Pm »
  • Hery Rajaonarimampianina - Un déplacement « secret » en Angola

Editorial

  • Noyautage indécent
    A la guerre comme à la guerre ! On attaque. On neutralise. Et tous les moyens sont bons. Le pouvoir en place, en position de force, ne lésine pas sur toutes les astuces pour terrasser l'adversaire, l'opposition. La presse, le quatrième pouvoir dit-on, l'une des armes les plus efficaces entre les mains des deux camps, constitue la cible idéale. Le mode opératoire, vieux comme le monde, consiste à étouffer les médias indépendants ou proches du camp d'en face.

A bout portant

AutoDiff