Publié dans Société

Insécurité à la Fier-Mada - Attention aux pickpockets !

Publié le jeudi, 03 août 2017

Les voleurs à la tire défient les agents de sécurité. C'est sous les yeux des agents de sécurité que les malfaiteurs opèrent de nos jours à Antananarivo. Même en présence des policiers ou des gendarmes également, ils ne reculent pas. Ils possèdent des tactiques et des méthodes que les responsables de la sécurité n'arrivent pas à suivre. Et ce, malgré le renforcement des mesures de sécurité établies. En effet, c'est lors d'un grand événement que les pickpockets marquent leur présence. D'autant plus que des dizaines d'événements s'organisent tous les ans dans la Capitale ces dernières années. 

 

Cette fois-ci, un malfaiteur a profité du moment où le standardiste est occupé à recevoir des clients. Il s'est emparé de son sac contenant les recettes. « Mon sac est juste placé à côté de moi et de mes coéquipiers standardistes pendant que je conversais avec des visiteurs et voilà que deux minutes après, il a disparu », explique une victime d'un vol hier à Mahamasina. Cette dernière qui participe à la Foire internationale de l'économie rurale de Madagascar (Fier-Mada 2017) qui se déroule depuis mercredi au stade annexe Mahamasina ne s'attendait pas à ce brigandage. « De nombreuses personnes s'intéressent à ses pépinières et aux autres produits des stands avoisinants qu'il lui est difficile de surveiller en permanence tous les mouvements des centaines de passants », a-t-elle avoué. Une importante somme d'argent ainsi que des téléphones portables hauts de gamme ont été volés en espace de quelques secondes seulement. Pourtant, des agents de sécurité circulent dans les environs, et cela, en assurant la sécurité des standardistes et en scrutant également les allées et venues des visiteurs. Cette situation reflète encore l'insécurité à Antananarivo. Il faut alors redoubler de vigilance. 

Recueillis par Kanto R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • « China-Africa Investment Forum » à Marrakech - Andry Rajoelina au rendez – vous des décideurs
  • Politique étrangère du régime Rajaonarimampianina - Au ras des pâquerettes !
  • Gouvernement - Mamy Ratovomalala pressenti ministre
  • Trafic de bois de rose - Un colonel et un ex-chef de District déférés devant la Chaîne pénale
  • Ressources minières - Madagascar, premier exportateur mondial de saphir
  • Assaut de la prison d’Ikongo - Condamnation unanime des magistrats et des pénitentiaires
  • Pension de retraite pour les parlementaires - Bottée en touche par l’Exécutif
  • Féculerie de Marovitsika Moramanga - Vive tension autour des terrains agricoles
  • Affaire de Claudine Razaimamonjy - Un ancien responsable des marchés publics en prison
  • Refus d’une décision de justice - 800 personnes prennent d’assaut la prison d’Ikongo

Editorial

  • Canular !
     Et la farce continue. De mascarade en mascarade, les hommes du pouvoir mènent en bateau les 25 millions de Malagasy. Des numéros, très maladroitement interprétés, au lieu d’égayer la galerie, offusquent. La comédie vire à la pitrerie. La sauce mayonnaise tourne. C’est raté ! Iavoloha, mordicus et contre vents et marées,  persiste et signe de sa volonté à tripoter la Constitution. Ayant butté à une fin de non recevoir de la part des partenaires nationaux soutenus par la Communauté, les dirigeants aux cravates bleues ne désarment point. Pour contourner la chose, ils sont en train de mettre sur pied une nouvelle tactique. En effet, Iavoloha passe le relais aux parlementaires patentés au pouvoir. Les députés et sénateurs  proches du régime cogitent un plan machiavélique en vue de « toucher » à la Loi fondamentale. 

A bout portant

AutoDiff