Publié dans Société

Meurtre de Jacky Tsiandopy - L’étau se resserre autour de ses proches

Publié le jeudi, 03 août 2017

Trois jours après la découverte du corps sans vie de l’ancien ministre de la Fonction publique et des lois sociales,Jacky Tsiandopy dans sa villa à Ivato, l’enquête semble être sur la bonne voie. « Même s’il n’y a pas encore d’interpellations, plusieurs personnes ont été entendues et des perquisitions ont eu lieu », annonce-t-on du côté de la Gendarmerie.

 

Mais aucune précision n’a été apportée concernant les identités des concernés, encore moins à propos des domiciles perquisitionnés. En attendant, les bruits circulent que le ou les auteurs de l’assassinat, seraient des proches de la victime, du moins ce que les informations ont révélé en marge de l’enquête officielle menée par la section de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale.  A preuve, aucune trace d’effraction n’a été relevée dans la résidence de la victime et que nul autre n’a entendu les chiens de garde aboyer. Rappelons que le crime s’est accompagné de vols de l’ordinateur, des téléphones cellulaires, de la somme d’argent et autres objets de valeur. D’ailleurs, l’appartement a été mis dans tous ses états au moment du constat sur place. 

L’absence de réaction chez les animaux domestiques à l’extérieur de la maison semble aussi confirmer qu’il ne devait donc avoir aucune intrusion depuis l’extérieur dans le local. Autre information de coulisse, il y avait des proches de Tsiandopy dans la maison ce soir-là. Cependant, ces derniers étaient sortis pour un motif non encore déterminé, laissant donc le maître de céans seul dans la villa. Il faut noter que son épouse n’était pas sur place, ayant alors rejoint le Nord pour passer ses vacances. 

Selon une dernière information, la dépouille mortelle du désormais ex-président du syndicat des inspecteurs généraux de l’Etat, quittera la capitale dimanche prochain pour regagner Antsiranana où l’inhumation sera prévue. On assure que l’enquête en cours sur cette affaire, va connaître un dénouement dans les prochains jours. 

F.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Concurrence au sein du HVM - Rivo Rakotovao tacle l'ex - ministre Paul Rabary
  • Vie politique - Qui a peur des élections ?
  • Assemblée nationale - Quid de la déchéance des députés « caméléons » ?
  • Election présidentielle 2018 - Les candidats pressentis du HVM
  • Elections anticipées - Une obligation et non une option !
  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »
  • Choix de ministres HVM indésirables - Peaux de banane de Rajaonarimampianina contre Ntsay Christian
  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent

La Une

Editorial

  • Sale jeu !
    A quel jeu se livre-t-on exactement ? Sur terrain, une équipe hétéroclite dirigée par un « technocrate et n'appartenant à aucune formation politique » du nom de Ntsay Christian joue un match capital. En réalité, il s'agit d'un match où « tout le monde », coach, capitaine, joueurs, supporters et même les spectateurs sur le gradin, n'a pas le droit ni l'intérêt de perdre. A tout prix, l'équipe doit gagner !

A bout portant

AutoDiff