Publié dans Société

Route Digue - Deux frères périssent dans un accident

Publié le mardi, 12 septembre 2017

Lundi dernier, vers  22 heures 30 minutes, un accident de voiture est  survenu du côté  d’Ambodihady. Ils étaient trois dans le véhicule « V8 »  leur appartenant au moment de l’accident. Ce sont  deux frères accompagnés de leur gardien. Grièvement blessés, ces trois individus âgés respectivement de 42 ans, 38 ans et 33 ans ont été emmenés à  l’hôpital « Manarapenitra » Andohatapenaka et à l’Hjra Ampefiloha. Quelques heures après leur évacuation, les deux frères ont succombé à leurs blessures.

Concernant la troisième personne, les médecins ont confirmé son décès hier après-midi après être admise  au service d’urgence de l’Hjra  Ampefiloha. Et ce en dépit de la tentative pendant  10 heures des médecins à la sauver. Ayant profité certainement de la fluidité de la circulation et de la ligne droite sur cette route de la Francophonie, le conducteur a roulé à une vitesse excessive.  « Le tableau  de bord a encore affiché  140 km à l’heure quelques secondes après le renversement de la voiture »,  affirme un témoin. D’après ses explications, le conducteur n’a pas su maîtriser son allure ratant du coup la sortie menant vers Ivato. La voiture a heurté la  rambarde d’en face avant  de se coucher sur le flanc.  L’avant du véhicule a été complètement détruit.
Kanto R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Violences policières à Antsakabary - La vidéo remise en mains propres à la Police
  • Séjour irrégulier au pays - Expulsion confirmée des 12 Pakistanais
  • Propagande présidentielle 2018 - Départ avant l'heure de Hery Rajaonarimampianina
  • Port de Toamasina - La société Mictsl dicte sa loi
  • Corruption au Tribunal d'Anosy - Deux greffiers placés sous mandat de dépôt
  • Villa Elisabeth - Le contractant avec l'Etat, un escroc !
  • Critiques tous azimuts - Le pouvoir Rajaonarimampianina se fait tirer les oreilles
  • Moramanga - Un Français expulse 3 600 Malagasy de leurs terres
  • Lalatiana Rakotondrazafy - « Des choses illogiques dans les propos du Pm »
  • Hery Rajaonarimampianina - Un déplacement « secret » en Angola

La Une

Editorial

  • Noyautage indécent
    A la guerre comme à la guerre ! On attaque. On neutralise. Et tous les moyens sont bons. Le pouvoir en place, en position de force, ne lésine pas sur toutes les astuces pour terrasser l'adversaire, l'opposition. La presse, le quatrième pouvoir dit-on, l'une des armes les plus efficaces entre les mains des deux camps, constitue la cible idéale. Le mode opératoire, vieux comme le monde, consiste à étouffer les médias indépendants ou proches du camp d'en face.

A bout portant

AutoDiff