Publié dans Société

Université d'Antananarivo - Des examens reportés à cause de la peste

Publié le lundi, 09 octobre 2017

Devant la propagation de la maladie de la peste, les étudiants sont inquiets. La majorité de ces derniers n'ont pas été au courant de la note de service de la présidence de l'université mentionnant le prolongement de la suspension de l'enseignement. Pour cela, bon nombre d'entre eux ont dû rebrousser chemin en voyant les salles fermées hier. La déception se lisait sur leurs visages.

« La présentation de notre projet de fin d'année est prévue pour aujourd'hui (ndlr : hier) et voilà qu'elle est annulée », a fait savoir un étudiant en troisième année de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines. En outre, les dates des examens sont déjà fixées pour d'autres départements. Ainsi, il faut s'attendre à un prolongement de l'année universitaire. 
En phase d'observation
Les salles de cours à Ankatso et à Vontovorona doivent être maintenues fermées. Cette décision entre dans les mesures de renforcement d'hygiène et d'assainissement contre la propagation de la maladie de peste.  Cela fait plus de trois semaines que des opérations de désinfection et désinsectisation ont été menées au niveau de toutes les infrastructures de l'université d'Antananarivo. Et elles continuent actuellement. Les responsables dont les coordinateurs généraux de la vie Universitaire sont actuellement en phase d'observation sur l'efficacité des aspersions des produits chimiques.  De ce fait, l'enseignement à l'université d'Antananarivo reste suspendu jusqu'au mercredi 11 octobre prochain. Ainsi, les activités universitaires à savoir les cours, les examens, les compétitions ne vont reprendre que dans deux jours.
Kanto R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Ecole nationale de la magistrature - La Cnidh exige une annulation des examens
  • Andry Rajoelina Pas d’excuses pour Rajaonarimampianina
  • Sefafi - Les caméléons politiques au pilori !
  • Epidémie de peste - Le pire est à venir
  • Team Building gouvernemental - Mahafaly Olivier Solonandrasana tacle Rolly Mercia
  • Agence Malagasy de développement économique - Peu de réalisations concrètes
  • Team building à Mantasoa - Au bord d’un lac artificiel entouré d’énigmes
  • Energie verte - Mialy Rajoelina, leader de l'Afrique
  • Gouvernement - Un « team building » sous le signe de l’hypocrisie
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Grosse inquiétude sur le salaire de février

La Une

Editorial

  • Mauvais augure
    Signal raté. De source bien informée, les autorités en tant que supérieurs hiérarchiques, auraient (le conditionnel est de rigueur) refusé la démission du directeur général de l’Autorité de la régulation des marchés publics (Armp), Philibert Tovoherihavana. En effet, le Dg de l’Armp, sous la pression des attaques virulentes de l’opinion à travers les réseaux sociaux et celles de la presse audio-visuelle et écrite, aurait (toujours au conditionnel) déposé auprès de madame le ministre des Finances et du Budget (Mfb) la demande qu’il soit écarté de ses fonctions. Le Mfb, Mme Vonintsalama Andriambololona, le patron, aurait apposé une fin de non-recevoir à la requête.  A notre humble niveau et si les erreurs s’avéraient exactes, nous ne pouvons que reconnaître la noblesse d’esprit du Dg incriminé. Il mettrait en avant le respect de l’éthique et de la déontologie de la responsabilité. Une charge aussi complexe que stratégique comme celle de la gestion…

A bout portant

AutoDiff