Publié dans Société

Mahamasina - Tentative ratée d’un vol de voiture de compétition 

Publié le dimanche, 12 novembre 2017

Fait singulier samedi matin pendant le rallye international de Madagascar au stade de Mahamasina. La photo d’un inconnu d’une vingtaine d’années, vêtu  de blanc, de condition moyenne, dans la posture d’un quelconque malfaiteur en captivité, a fait le tour des réseaux sociaux.  Autour de lui se trouvaient des Forces de l’ordre. Selon une première information, ce jeune d’une allure respectable a été soupçonné d’un forfait, à savoir une tentative de vol sur une voiture de compétition garée dans le parc fermé. Il possédait même un trousseau de clés et se trouvait déjà dans le véhicule, une Citroën Saxo T4. 

 

Aussitôt après que les agents de sécurité des organisateurs l’eurent maîtrisé, les Forces de l’ordre l’ont ensuite embarqué au Commissariat de Mahamasina avant de le relâcher quelque temps plus tard. La raison invoquée est que le concerné souffrirait d’une instabilité psychique. Un renseignement fourni par la Police parle d’un passionné de bolides et qui s’exalte souvent tel un gamin  pendant une épreuve de sport mécanique. L’information a également mentionné sa possession d’une clé.  Mais en réalité, ce n’était que la clé de son appartement. 

« Même le propriétaire du véhicule a aussitôt baissé la garde en le voyant et a décidé de ne pas porter plainte », déclare une source policière. Et comme confirmation, les proches du concerné ont dû expliquer son cas au Commissariat. Néanmoins, les policiers, méfiants, ont toutefois mis en garde sa famille sur le risque en relation  avec le  comportement de cet homme, qui pourrait causer, selon toujours, des préjudices. Heureusement pour ce jeune que les témoins de la scène ne se sont pas aventurés à lui infliger la vindicte populaire.

Franck R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Hery Rajaonarimampianina - Miser beaucoup sur l’énergie
  • Visas aux frontières - Piraterie publique-privée sur les 200 milliards de recette annuelle
  • Voyage en France - Marc Ravalomanana libre comme l’air !
  • Toamasina - Narson Rafidimanana refait surface
  • Investissement en 2018 - Madagascar au fond des abîmes
  • Journée d'assainissement - Initiative louable mais…
  • Marc Ravalomanana - « Rajaonarimampianina manque de personnalité et d’autorité »
  • Affaire 7 février - Marc Ravalomanana encourt une arrestation
  • Reconnaissance pour la gestion de la peste - La grosse blague de l’Oms
  • Dégâts du cyclone Ava - L’inertie et l’incompétence du régime mises à nu

Editorial

  • A quand ?
     Les choses commencent à bouger ailleurs. Les séismes du changement ébranlent les anciennes habitudes de certains pays.  En Arabie Saoudite, premier producteur mondial du brut (pétrole), un pays longtemps réputé d’être hermétiquement fermé à toute influence étrangère, notamment de l’Occident, commence à ouvrir, bien que timidement, les portes et enclenche des changements notables.  Entre autres, les femmes saoudiennes, depuis toujours ignorées, retrouvent, peu à peu considérés, leurs droits les plus élémentaires. Désormais, elles peuvent entrer au stade et voir des matches ; elles peuvent conduire, etc… En outre, le roi Salmane affiche sa détermination de moraliser la vie publique, surtout, dans les rangs de la famille royale. Personne « n’est plus » au-dessus de la loi.

A bout portant

AutoDiff