Publié dans Société

Démolition à Tsarahonenana - Une dizaine de commerçants expulsés

Publié le lundi, 04 décembre 2017

Les habitants de Tsarahonenana ont exprimé leur colère hier. En effet, une dizaine de commerçants  ont été expulsés de force de leur domicile à Tsarahonenana. Ces familles et vendeurs ont  déjà occupé le terrain depuis plus de 30 ans. « Nous sommes là depuis 1982. A cette époque, cet endroit était encore un bac à ordures et plein de  buissons. C’est nous qui l’avons nettoyé  pour ensuite, construire des maisons en bois », avance Rasoa, un occupant des lieux. Jusqu’en 2013, le Fokontany n’a jamai annoncé l’existence d’un quelquonque propriétaire de ce terrain. Sur ce, ces occupants ont  démandé la prescription acquisitive de ce terrain de 3ha 85ca au niveau du tribunal.

Toutes les demandes ont été favorables et de non- recours. Ainsi, ils ont déjà obtenu  l’ordonnance et effectué toutes les démarchés au niveau du domaine foncier.  Actuellement, ils attendent le verdict du tribunal. Cependant, une personne s’est présentée être le propriétaire de ce terrain. Devant le Tribunal, elle a obtenu gain de cause deux fois de suite. En attendant la Cassation, les occupants actuels ont démandé une suspension. Pourtant, vendredi dernier, un huissier de Justice est venu sur place  avec un mandat  annonçant l’expulsion de ces commerçants. Hier, il est revenu sur place avec des éléments de forces de l’ordre pour mettre en exécution la décision de la justice. Mais la démolition n’est pas arrivée à son terme à cause de cette manifestation.

Anatra R. 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar
  • Hery Rasoamaromaka convoqué à la Brigade spéciale - La machine de la répression en marche
  • Dépôt du mémoire en défense - Erreur de calcul monumentale de la Présidence !
  • Grande manifestation des 73 députés - Déballages, carnaval, spectacle au programme ce jour
  • Administrateurs-civils de Madagascar - La coupe est pleine
  • Déchéance - Le Président a sciemment bloqué la mise en place de la HCJ

Editorial

  • Qu’elle se fâche !
    Un quotidien de la place, proche du régime, titrait à la Une de son journal ce week-end dernier « L’Union africaine se fâche ». Ce média faisait longtemps référence, journalistiquement parlant, dans le pays. Mais depuis que son patron fit allégeance au grand manitou du pouvoir en place, il va à contre-sens du vent qui souffle à travers tout le pays, en ce moment, et change son fusil d’épaule. Petite parenthèse !   Après avoir pris acte des rapports des émissaires dépêchés dans la Grande île, le président de la Commission de l’Organisation de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, aurait tapé sur la table. En fait, devant l’échec sans appel de la médiation initiée par l’Organisation continentale dirigée sur place par le diplomate algérien Ramtane Lamamra, l’envoyé spécial, en coordination avec Joaquim Chissano, de la SADC et d’Abdoulaye Bathily de l’ONU, l’Union africaine (UA) se fâche. Elle déplore, dit-on, l’« intransigeance » des parties concernées. Vu…

A bout portant

AutoDiff