Publié dans Société

Tentative de corruption à la Gendarmerie - Le père et le fils jetés en prison

Publié le mercredi, 03 janvier 2018

Un père et son fils ont été placés sous mandat de dépôt pour avoir tenté de corrompre les gendarmes de la brigade d’Itaosy, le 31 décembre dernier. De plus, la somme de 190  000 ariary prévue à corrompre le commandant de brigade locale, a été saisie. 

A la genèse de l’affaire, l’interpellation d’un inconnu pour une affaire d’attaque à main armée, de détention et de trafic de drogue. Par la suite, son géniteur et son frère s’étaient rendus auprès du commandant de brigade d’Itaosy. Evidemment, l’objectif a été de faire pression sur ce dernier afin de relâcher le prévenu. Du coup, le commandant de brigade n’a pas hésité à appeler un témoin devant cette tentative pour le corrompre.
Aussitôt, les deux suspects ont été arrêtés à leur tour. Quant aux liasses, leurs numéros ont été enregistrés pour servir de preuve devant le Parquet. Déférés le 2 janvier dernier, les deux proches ont été incarcérés à titre préventif et en attendant le procès.
Franck R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Impostures et mensonges de Ny Rado R. - Des victimes prêtes à la confrontation
  • Investiture du Président Andry Rajoelina - Des invités de marque attendus
  • PM d'Andry Rajoelina - Les députés d'accord sur un nom
  • Election de Andry Rajoelina - Des félicitations à l'allure de demande de pardon !
  • Futur Gouvernement - De nouvelles têtes en perspective !
  • Ny Rado Rafalimanana - Un vantard de première catégorie !
  • Assainissement au niveau de la Justice - Des magistrats sanctionnés
  • Investiture du 19 janvier - Qui succédera à Ralitera Etienne ?
  • Cérémonie d’investiture laïque à Mahamasina - Le président de la HCC persiste et signe
  • République de Madagascar - « Zandry kely » élu, 7è Président

Editorial

  • Laïcité !
    « Pas de bible, pas de culte ! » Une déclaration choc de Jean Eric Rakotoarisoa, président de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), autour de la cérémonie d'investiture du samedi 19 janvier à Mahamasina qui créa des vagues auprès de l'opinion. Et pour répondre à ses « détracteurs », le professeur de Droit constitutionnel persiste et signe à ceux ou celles qui veulent l'entendre qu'il s'agit d'une cérémonie républicaine. Pour une fois, le principe de la laïcité de l'Etat, nettement mis en valeur dans cette nouvelle disposition, est respecté. En fait, le président de la HCC n'a fait que remettre les pendules à l'heure !

A bout portant

AutoDiff