Publié dans Société

Université de Mahajanga - Trois étudiants arrêtés

Publié le mercredi, 10 janvier 2018

Vers le rétablissement de la circulation. Le passage du cyclone Ava notamment dans la partie Est et Sud-est de la Grande île a considérablement endommagé toutes les infrastructures routières. Actuellement, les responsables hiérarchiques travaillent d’arrache-pied pour réparer les dégâts au niveau des routes nationales dans le plus bref délai. Grâce à cette mobilisation, quelques routes sont déjà rouvertes aux usagers de la route dont les automobilistes. 

Il s’agit entre autres de la Rn2 qui relie Antananarivo et la ville de Toamasina. Depuis dimanche dernier, les poids lourds ont accès à cet axe. Du côté de la ville de Ranomafana sur la Rn 25, plus précisément au PK 36+100, le problème lié à un écroulement d’une partie de la route principale à Vohiparara a été résolu. La circulation a repris normalement hier vers 4 heures du matin. En outre, la Rn 6 est également opérationnelle.  Les travaux opérés sur la route coupée, située au PK 297+ 800 à Ankazobetsihay et PK 293+800 ont pris fin hier après-midi. Toutefois, la Rn 32 reste inaccessible aux poids lourds. La réouverture de la route dépend de l’évolution des travaux, prévus se terminer ce jour. Cet axe se situe sur la route reliant Antsohihy et Mandritsara juste avant l’entrée à Befandriana -Nord. Pour la Région de Vakinakaratra, la route est encore fermée dans les districts et Régions avoisinants, à savoir Faratsiho et Menabe. Particulièrement, sur la Rn 34, d’Antsirabe et Malaimbandy, la mise en place d’un pont Bailey accélère le trafic routier. On effectue également des travaux au niveau du pont reliant Moramanga et Marovoay. Les voitures légères peuvent par contre circuler.
Recueillis par K.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Report de la présidentielle et nouvelle transition - Tollé général contre la manœuvre de certains candidats
  • Andry Rajoelina en campagne - Marée humaine dans les capitales Betsileo et Betsimisaraka
  • Andry Rajoelina contre l’insécurité - L’arrêt de l’exportation bovine en perspective
  • Région Menabe - La mafia des bois précieux fait parler d’elle
  • Atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat - Pety Rakotoniaina de nouveau en prison
  • Election présidentielle - Narson Rafidimanana et 150 maires séduits par le programme de Rajoelina
  • Déstabilisation et manœuvres de coup d'Etat - Des mains étrangères au cœur des soupçons
  • Conseil du Fampihavanana Malagasy - Perte de crédibilité confirmée !
  • Permis et carte grise biométriques - Accusés, levez-vous !
  • Antoko Repoblikanina - Le dernier- né des partis politiques à Madagascar

La Une

Editorial

  • Premier tour !
    « Premier tour de vita ! » La campagne électorale pour le scrutin du 7 novembre entame la deuxième quinzaine du mois. A mi-chemin du parcours, la course se durcit. L’écart se creuse. Un ou deux se démarquent du peloton et atteignent pleinement la vitesse de croisière. Les autres, pour la plupart, ont du mal à trouver leur rythme. Apparemment, ils s’essoufflent déjà, sinon, pour quelques -uns, on s’amuse à jouer une vilaine comédie ! Bref, il y en a même qui se trouve bloquer au ... startin g-block ! Parmi les mieux placés de cette course, le candidat n° 13 Andry Nirina Rajoelina (ANR) qui se détache nettement. Selon certains observateurs, l’éventualité de la victoire au 1er tour est réelle. Une possibilité partagée par d’éminents chroniqueurs du « Jeune Afrique ». A en voir l’allure de la campagne et l’intérêt général que l’IEM suscite, ANR a effectivement toutes les chances de l’emporter.

A bout portant

AutoDiff