Publié dans Société

Etudes à l’étranger - Aide et assistance aux postulants malagasy

Publié le vendredi, 09 février 2018

Chaque année, de nombreux étudiants malagasy se préparent à étudier à l’étranger. Pourtant les bourses extérieures ne sont pas attribuées à tous les milliers d’universitaires. En effet, cela implique des engagements du côté administratif et surtout financier. Ces deux options représentent un obstacle majeur à la poursuite d’un cursus universitaire dans un pays étranger.   C’est ainsi que « Fan Education Agency », un centre d’information et d’orientation, s’est impliqué et engagé à accompagner les jeunes en quête d’une bourse extérieure. Depuis 2016, cette agence a œuvré à envoyer des jeunes étudiants dans des pays de leur choix pour étudier. Elle dispose d’un partenariat avec divers universitaires implantés dans les quatre coins du monde. Leur prestation consiste ainsi à assister les postulants dans les démarches administratives et les procédures d’admission. « Les responsables de l’agence ne se déplacent pas. Les conseils et les consignes offerts permettent aux demandeurs de bourse de franchir toutes les étapes importantes », explique Fanambinana Jacky, gérant de l’agence.


Les bénéficiaires en profitent largement
 Ce projet a été inspiré de son ambition personnelle à ouvrir l’horizon des jeunes en termes d’études supérieures. Rien qu’en 2017, plus de 50 étudiants ont décroché une bourse et sont déjà partis à l’étranger. Selon les propos du gérant de l’agence « Fan Education Agency », 95 % des demandeurs bénéficient de ses services. Néanmoins, les non-sélectionnés ont vu leur visa refusé. Hier, l’agence a organisé un salon intitulé « Education globale expo » à l’hôtel Le Louvre, Antaninarenina. A cette occasion, les représentants de « Fan Education Agency » ont exposé leurs activités et leurs principaux rôles. Les universitaires partenaires ont été également affichés et ont fait part des informations leur concernant à travers différents supports. Cela a été organisé dans le but d’aider les intéressés à effectuer des choix objectifs.  Des centaines d’élèves terminant leurs études au lycée, ainsi que de nouveaux bacheliers ont répondu présent à cet événement. Pour eux, il s’agit d’une plateforme où ils peuvent s’informer sur les démarches à suivre.
Kanto R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Jeter de l’argent par la fenêtre - Une nouvelle récidive du régime ce samedi
  • Andry Rajoelina au forum de l'IEM - « Remplacer le fatalisme par l'optimisme »
  • Atteinte à la sûreté de l’Etat - Rasoamaromaka sort libre de son audition
  • Initiative pour l’Emergence de Madagascar - Plus de 2000 participants au forum international
  • Condamnation de l'écologiste Raleva - Un « chef d'accusation ridicule », selon Amnesty international
  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar

La Une

Editorial

  • Les incorruptibles
    Brian De Palma, le célèbre réalisateur américain, mit jour en 1987, le légendaire film « The untouchables » et adapté sur l'écran français « Les incorruptibles ». Interprété sur le plateau par des acteurs mythiques tels, entre autres, Kevin Costner, Sean Connery ou Robert De Niro, Andy Garcia, le film rencontra un immense succès à travers le monde. En gros, c'est l'histoire de la traque du…charismatique mafieux « Al Capone » durant les années trente, à Chicago. Pour venir à bout de sa mission, l'agent Eliot Ness (Kevin Costner), dut recourir au service des hommes répondant aux critères  de sa trempe, à savoir, intraitables et surtout  incorruptibles (untouchables).

A bout portant

AutoDiff