Publié dans Société

Lutte contre la malnutrition - Exploitation recommandée des produits locaux

Publié le dimanche, 11 mars 2018

Madagascar dispose assez d’éléments nutritifs pour combattre la malnutrition. Que ce soit pour lutter contre la malnutrition chronique ou aiguë, les productions locales renferment les valeurs nourrissantes recommandées par les nutritionnistes. Les Malagasy, notamment ceux habitant dans les villes, doivent essayer de remplacer le riz par d’autres aliments ayant les mêmes apports calorifiques à savoir le maïs et le manioc. « Particulièrement pour le manioc, il s’agit d’un aliment à part entier. Le fait de le bouillir débarrassera les résidus qui favorisent la décalcification et permet d’obtenir des éléments nutritifs. Par la suite, le manioc mélangé avec des viandes ou des aliments de même composants protéiniques peut remplacer l’aliment de base » explique Holy Raobelina de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

En outre, étant donné que les gargotes envahissent entre autres la capitale et constituent une source de la malnutrition, cette agence onusienne essaie actuellement de monter un projet sur les aliments de rue. Un cadre de programmation qui visera cette source d’alimentation et de revenu se met en place. Pour bien mener cette action, il faut se débarrasser des pâtes alimentaires et des casse-croûtes qui ne contiennent pas assez d’éléments nutritifs. La consommation de ces produits représente un grand danger pour la santé.
Par ailleurs, dans le milieu rural où l’agriculture et l’élevage demeurent les principales activités des habitants, ces derniers ne disposent plus assez de temps dans la préparation de leurs repas. De cette façon, il est recommandé d’adopter les aliments qui ne requièrent pas une longue préparation. « L’association FVTFM œuvrant dans 21 régions de la Grande île assurent depuis des années la transformation et la conservation des produits locaux qui répondent favorablement à cette attente », indique Razafindrasoa Hélène, vice-présidente de la fédération des femmes paysannes. Cette plateforme valorise les produits locaux tout en profitant de la période des moissons pour avoir une meilleure récolte qui assurera la provision tout au long de l’année. Outre cette méthode, le choix des aliments iodés est préférable pour maintenir le corps en bonne santé. L’exploitation des aliments qui en contiennent dont le cresson constitue déjà une grande étape pour cette cause.
 K.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Jeter de l’argent par la fenêtre - Une nouvelle récidive du régime ce samedi
  • Andry Rajoelina au forum de l'IEM - « Remplacer le fatalisme par l'optimisme »
  • Atteinte à la sûreté de l’Etat - Rasoamaromaka sort libre de son audition
  • Initiative pour l’Emergence de Madagascar - Plus de 2000 participants au forum international
  • Condamnation de l'écologiste Raleva - Un « chef d'accusation ridicule », selon Amnesty international
  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar

Editorial

  • Les incorruptibles
    Brian De Palma, le célèbre réalisateur américain, mit jour en 1987, le légendaire film « The untouchables » et adapté sur l'écran français « Les incorruptibles ». Interprété sur le plateau par des acteurs mythiques tels, entre autres, Kevin Costner, Sean Connery ou Robert De Niro, Andy Garcia, le film rencontra un immense succès à travers le monde. En gros, c'est l'histoire de la traque du…charismatique mafieux « Al Capone » durant les années trente, à Chicago. Pour venir à bout de sa mission, l'agent Eliot Ness (Kevin Costner), dut recourir au service des hommes répondant aux critères  de sa trempe, à savoir, intraitables et surtout  incorruptibles (untouchables).

A bout portant

AutoDiff