Publié dans Société

Actions humanitaires - Une vedette en mission à Sainte-Marie

Publié le mardi, 17 avril 2018

Dans le cadre de la collaboration entre l'association de solidarité internationale « Marins sans Frontières » et Madagascar, une vedette va arriver à Madagascar en mai prochain. Il s'agit de la quatrième vedette qui va assurer la mission de sauvetage en mer et celle de désenclavement de la population malagasy, notamment celle de l'île de Sainte-Marie. Elle est déjà équipée de tous les instruments de navigation et de recherche. Avant son expédition, elle a passé une révision générale et a été peinte aux couleurs de cette association en charge de l'action.

La vedette sera transmise à son arrivée, le 11 mai prochain, à l'Agence portuaire maritime et fluviale, organisme public de régulation du secteur maritime. Il s'agit du bras armé de l'Etat malagasy pour le trafic maritime et le sauvetage en mer, lequel gère ces unités à Madagascar. En outre, faisant suite à cette mission, une autre vedette va accoster le long de la côte de la Grande île, plus précisément le port de Morondava situé sur le canal de Mozambique.
Cette intervention rentre dans le cadre des actions humanitaires menées par cette association depuis des années. A cette occasion, cette vedette succèdera à trois autres navires,  Aïda, Tosca et Norma opérant respectivement dans les ports de Mahajanga, Nosy-Be et Toliara. Rappelons qu'en 20 ans d'actions humanitaires à Madagascar, l'association « Marins sans Frontières » a déjà effectué différentes donations. Outre les vedettes maritimes, l'achat et l'envoi d'une vedette du nom de Zaega, laquelle avait servi au désenclavement économique de l'île de Nosy-Be et la desserte sanitaire de la presqu'île d'Ampasindava, ont déjà eu lieu. On note également l'acquisition du « Salama 1 » et la construction en 2012 du « Salama 2 » pour assurer sur le fleuve de Tsiribihina les missions médicales de l'association AR Mada. A cela s'ajoutent, sur le canal des Pangalanes, le « Firaisan-kina 1 » qui sert de navette médicale, ainsi que la pirogue « Firaisan-kina 2 » pour le transport de marchandises.
Recueillis par K.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM
  • Projet rocade Est et Nord-Est - Enfin le lancement officiel
  • Présidentielle 2018 - La France pour une élection libre, inclusive et transparente

Editorial

  • Banale stratégie… !
    A la Une du journal que vous tenez à la main, il y a une semaine de cela, il a été fait mention « Scission au sein du HVM- Mahafaly et Paul Rabary, candidats à la présidentielle !» (La Vérité du 11 juillet 2018). En vérité, La Vérité de par sa pertinence et sa perspicacité à étaler au grand jour sinon tout haut ce que d’autres susurrent tout bas, n’hésite point à scruter et à dénoncer des « non-dits ». Car « toute Vérité est…bonne à dire ». Dans la réalité des faits, la scission au sein du HVM n’est plus un secret pour tous. Ce « grand » parti aux pieds d’argile vit mal sa croissance et sa…puissance. En effet, une grave crise de croissance bouillonne et mine l’intérieur du parti. Une crise de leadership que le noyau dirigeant de ce parti fondé, à la hâte, par le candidat de substitution  Hery Rajaonarimampianina, ne parvient pas à…

A bout portant

AutoDiff