Publié dans Société

Actions humanitaires - Une vedette en mission à Sainte-Marie

Publié le mardi, 17 avril 2018

Dans le cadre de la collaboration entre l'association de solidarité internationale « Marins sans Frontières » et Madagascar, une vedette va arriver à Madagascar en mai prochain. Il s'agit de la quatrième vedette qui va assurer la mission de sauvetage en mer et celle de désenclavement de la population malagasy, notamment celle de l'île de Sainte-Marie. Elle est déjà équipée de tous les instruments de navigation et de recherche. Avant son expédition, elle a passé une révision générale et a été peinte aux couleurs de cette association en charge de l'action.

La vedette sera transmise à son arrivée, le 11 mai prochain, à l'Agence portuaire maritime et fluviale, organisme public de régulation du secteur maritime. Il s'agit du bras armé de l'Etat malagasy pour le trafic maritime et le sauvetage en mer, lequel gère ces unités à Madagascar. En outre, faisant suite à cette mission, une autre vedette va accoster le long de la côte de la Grande île, plus précisément le port de Morondava situé sur le canal de Mozambique.
Cette intervention rentre dans le cadre des actions humanitaires menées par cette association depuis des années. A cette occasion, cette vedette succèdera à trois autres navires,  Aïda, Tosca et Norma opérant respectivement dans les ports de Mahajanga, Nosy-Be et Toliara. Rappelons qu'en 20 ans d'actions humanitaires à Madagascar, l'association « Marins sans Frontières » a déjà effectué différentes donations. Outre les vedettes maritimes, l'achat et l'envoi d'une vedette du nom de Zaega, laquelle avait servi au désenclavement économique de l'île de Nosy-Be et la desserte sanitaire de la presqu'île d'Ampasindava, ont déjà eu lieu. On note également l'acquisition du « Salama 1 » et la construction en 2012 du « Salama 2 » pour assurer sur le fleuve de Tsiribihina les missions médicales de l'association AR Mada. A cela s'ajoutent, sur le canal des Pangalanes, le « Firaisan-kina 1 » qui sert de navette médicale, ainsi que la pirogue « Firaisan-kina 2 » pour le transport de marchandises.
Recueillis par K.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Compte rendu à l’Hôtel de Ville - Les députés du Tim et du Mapar rassurent
  • Départ inopiné du pays - Rajaonarimampianina aurait-il « lâché » ses partisans
  • Conjoncture politique - Les épouses de gendarmes supplient leurs maris !
  • Lois électorales et dérives démocratiques - Les députés opposants s'en remettent à la Communauté internationale
  • Hery Rajaonarimampianina - Départ en catimini à l'extérieur ?
  • Menaces contre des députés Tim-Mapar - Plainte de réserve contre le préfet et des gros bras
  • Syndicat des artistes - Halte aux abus des autorités !
  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance

Editorial

  • Bataille rangée
    Guerre déclarée. L’escalade de provocations, déclenchée initialement par les maîtres du régime, propulse inexorablement le pays vers la logique de confrontation. Une guerre déclarée dont personne ne sait quel en est la véritable raison. Des troubles inutiles et incompris sciemment fomentés un peu partout.  En face, l’opinion publique, des acteurs pertinents de la société civile, les leaders des formations politiques principalement de l’opposition et même les prélats des Eglises, à l’instar de l’Eglise catholique apostolique romaine (ECAR) ou ceux des Eglises non affiliées au FFKM ne restent pas insensibles. Ils réagissent chacun dans leur propre camp. En fait, ils ne veulent pas rester indifférents et sont déterminés à manifester leur rejet aux dérives dictatoriales, répétées, de ces détenteurs de l’autorité d’Etat. Des tirs croisés, apparemment percutants, atteignent de plein fouet le centre de gravité du pouvoir. Ainsi, le régime doit faire face à une bataille rangée sur plusieurs fronts.Les catholiques, très…

A bout portant

AutoDiff