Publié dans Société

Attaque contre un convoi de 4x4 - 1 mort, 4 gendarmes gravement blessés

Publié le dimanche, 10 juin 2018

Un homme de 35 ans, chauffeur de son état, fut tué tandis 4 gendarmes furent blessés. Deux personnes sont gravement atteintes et ont été évacués à l’hôpital militaire de Soavinandriana (CENHOSOA). C’est le bilan de l’assaut mené par 20 « dahalo » équipés de fusils de chasse contre un convoi de trois véhicules 4x4, dans l’après-midi du 8 juin dernier, sur une route nationale à Ihorombato, Commune rurale de Beravina, District de Tsiroanomandidy.

Les assaillants ont surtout visé le véhicule roulant à la tête du cortège avec des tirs nourris, touchant ainsi mortellement le conducteur. Sa poitrine fut truffée de balles. Puisque le véhicule a alors échappé à tout contrôle, il a terminé sa course folle au fond d’un ravin, d’une profondeur d’au moins 80 mètres. Cela explique donc les graves blessures chez les deux gendarmes d’escorte. Mais ces derniers ont fait preuve d’un héroïsme sans précédent. Malgré leur état, ils ont pu s’extraire des décombres et ont encore réussi à repousser les agresseurs dans un échange de tirs. Ces bandits avaient comme objectif de piller le véhicule, mais ils ont dû alors prendre la fuite. Pendant cela, le conducteur du second 4x4 dont la vue a été gênée par la poussière soulevée par le véhicule de tête, a encore continué sa route. Il n’a pas réalisé le drame qui venait de toucher ses collègues et n’a finalement décidé de s’immobiliser qu’après avoir roulé quelques  mètres plus loin. Le troisième véhicule qui fermait la marche était tombé aussi dans le guet-apens et a essuyé quelques tirs. C’était dans ces circonstances que les deux autres gendarmes d’escorte qui était à son bord, furent blessés. Des balles les ont frôlés à la fois aux jambes et au dos. Mais comme nous venons de le narrer, les quatre gendarmes, malgré bien leurs blessures, ont résisté aux assaillants. La bravoure des membres des Forces a poussé l’adversaire à faire repli.
Une heure après les faits, des renforts auxquels les quatre courageux ont fait appel, sont arrivés sur place. Les nouveau-venus ont dont évacué leurs camarades blessés et le corps du chauffeur à Tsironanomandidy. 
Quant au propriétaire du véhicule tout-terrain  tombé dans le précipice, il a pris les mesures nécessaires pour récupérer la voiture, le 9 juin à Ihorombato. Il était escorté des gendarmes afin de le protéger d’une nouvelle offensive des « dahalo ». Notons que les passagers de ces 4x4 venaient d’une mission dans la Région de Melaky au début de la semaine dernière.
Franck Roland

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Habitation - Des logements sociaux sur 58 ha à Ivato
  • Délestage - La JiRAMA avance une cause technique et environnementale
  • Epidémie de rougeole - Vaccination gratuite des enfants dans 22 districts
  • Assassinat de Richard Ratsimandrava - Un témoin oculaire révèle des faits troublants
  • Président Andry Rajoelina à Addis-Abeba - Sortie internationale, politique et économique
  • Bois de rose, fraude douanière, corruption… - Mbola Rajaonah interpellé
  • Maire de Toamasina et conseillers municipaux - Une Saint -Valentin pas comme les autres
  • Trafic de bois de rose - Arrestation spectaculaire d’Eddy Maminirina
  • Président Andry Rajoelina - « La JIRAMA autorisée à importer directement du fuel lourd »
  • Gendarmerie nationale - Haro sur la corruption et les abus

La Une

Editorial

  • Impunité zéro
    De grosses têtes tombent, du moins commencent à tomber. De gros bonnets ou de gros poissons se font coincés dans le filet des limiers. Le temps de l’impunité est révolu. Finie l’époque où seuls les menus fretins payèrent les pots cassés. Le Président de la République, Rajoelina Andry Nirina, lors de son discours d’investiture déclarait qu’il va mener une bataille sans merci et sans pitié contre la corruption, le pillage des richesses naturelles, souvent endémiques, toutes formes d’exactions frauduleuses, les détournements de deniers publics et le gaspillage du Trésor public, etc. Il déclenchera également la lutte intransigeante contre l’insécurité. Dans la foulée, notre jeune et courageux Chef d’Etat prendra aussi des mesures urgentes afin de soulager, à long terme, le malheur de son peuple. Et pour couronner le tout, Rajoelina  s’engagea  à éradiquer, dans tout le pays, toutes les formes d’impunité. Le régime IEM tranche avec tous ses prédécesseurs  dans…

A bout portant

AutoDiff