Publié dans Société

Roland Ravatomanga - Priorisation de l’approvisionnement en eau dans le Sud

Publié le mercredi, 13 juin 2018

Une passation de service assez marquante. Lantoniaina Rasoloelison, le ministre de l’Eau, de l’Energie et des Hydrocarbures sortant, s’est montré très rassuré en transmettant ses fonctions au nouveau ministre Roland Ravatomanga. Ce dernier a promis de poursuivre les différents projets du dudit ministère durant son passage. Il a insisté sur l’adduction en eau potable dans les zones en difficulté. « L’approvisionnement en eau des parties sud, à savoir les Régions d’Androy et Anosy, constitue une priorité », annonce-t-il lors de son premier discours en tant que ministre. La résolution des problèmes d’eau dans les autres Régions de Madagascar sera programmée d’ici peu, rajoute-t-il.

Il va également s’assurer de la redevabilité des institutions publiques envers les citoyens dont le ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène. En outre, étant donné que les deux personnages ont toujours travaillé coude à coude et ont fait connaissance dans ce domaine, ils vont collaborer ensemble. « Le bon fonctionnement de la société Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) sera, par exemple, géré conjointement », indique le ministre entrant. Il est à noter que le ministère de l’Eau, de l’Energie et des Hydrocarbures (MEEH) a été divisé en deux établissements publics qui sont le ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène (MEAH) d’un côté et le ministère de l’Energie et des Hydrocarbures (MEH) de l’autre dans ce nouveau Gouvernement.  

Recueillis par  K.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent
  • Quatrième République - Les artisans de la descente aux enfers du régime
  • Vie de parti politique - La famille « recomposée » du HVM s'entretue
  • Le contexte politique vu par Jeune Afrique - Madagascar : un parfum de fin de règne pour Rajaonarimampianina
  • Premier ministre Christian Ntsay « Il faut laisser le gouvernement travailler »
  • Non à Riana Andriamandavy VII - Forte mobilisation des journalistes
  • Conjoncture politique - Les Nations Unies appellent au renforcement du dialogue
  • Mahafaly Solonandrasana à la Primature - La gabegie au quotidien !
  • Sortie de crise définitive - Place aux élections
  • Ministère de la Communication - Riana Andriamandavy VII, l'indésirable

Editorial

  • Au boulot !
    Et maintenant, au travail. Sauf quelques rares exceptions, tous les Départements ministériels ont effectué les passations de service nécessaires pour que les nouveaux désignés puissent entrer en fonction. Certes, pour certains cas à problèmes dont on connait les raisons, les syndicats suivis de l'ensemble du Personnel du ministère concerné ne baissèrent pas les bras. En fait, il s'agit pour la plupart des « nouveaux-anciens » patrons ou des redoublants dont la réputation fait honte à l'intégrité et à la crédibilité de la haute charge de l'Etat. Leur présence effective au nouveau Gouvernement viole la teneur de la Décision du 25 mai de la HCC.

A bout portant

AutoDiff