Publié dans Société

Transport urbain et suburbain - Ticket de bus à 700 ariary vers la fin du mois

Publié le jeudi, 09 août 2018

Aucune résolution prise. La rencontre entre le ministre de l'Energie et des Hydrocarbures, les représentants du ministère des Finances et du Budget, l'Office malgache des hydrocarbures avec les représentants des transporteurs ainsi que des consommateurs  n'a rien donné. Il a été clairement avancé par les entités ministérielles présentes que la vérité de prix doit être appliquée. Ce qui fait que la baisse du prix des carburants demeure irréalisable. Compte tenu de cette situation, les transporteurs vont tirer la sonnette d'alarme et apposeront leur propre vérité de prix indique Lova Randrianantoandro, président de l'Union des coopératives de transport urbain.

« Vers la fin du mois, si la situation ne s'arrange pas, les transporteurs vont arrêter leur travail dans la ville d'Antananarivo et ses périphéries. Il s'agit d'un mouvement d'alerte  pour les usagers  pour leur prévenir de la hausse du tarif. Le frais des transports en commun sera fixé à 700 ariary », déclare Lova Randrianantoandro de l'UCTU. Toutefois, les responsables hiérarchiques appartenant au pouvoir actuel leur ont promis de remettre cette affaire dans la main du chef du Gouvernement.
« Aucune volonté politique du régime », dixit le MCI
Le Gouvernement s'est mis à se défendre affirme le Mouvement des citoyens contre l'inflation (MCI). Selon Razafindralambo Lalaina, président du MCI, la rencontre a été une occasion pour le ministère de l'Energie et des Hydrocarbures d'apporter des explications sur les structures des prix des produits pétroliers et la distribution pétrolière en général et non un échange comme il prétendait. « Que des contenus généralisés au programme », poursuit-il. Ainsi, le MCI réaffirme les solutions à long terme et à court terme qui ont été proposées le mois de juillet dernier. De ce fait, la manifestation se poursuit. Les membres du MCI avec le Réseau national pour la défense des consommateurs (RNDC)   maintiennent la grande marche partant de la gare routière Andohatapenaka et se terminera devant la maison de verre à Ankorondrano par un sit-in programmé se tenir ce jour.
Recueillis par K.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Elections Liens suspects entre - Mbola Rajaonah et le DSI de la CENI
  • Trucage des résultats électoraux - Des têtes vont tomber au niveau des SRMV
  • TIM – HVM - Une alliance vouée à l’échec !
  • Lalao Ravalomanana à la tête de la mairie - La plus grosse déception des Tananariviens
  • Laniera Ivato - Un Indopakistanais dépossède 950 Malagasy de leurs biens
  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC

Editorial

  • Arrogante !
     Contre vents et marées, la CENI publia officiellement les résultats provisoires de l’élection du Président de la République du 7 novembre 2018. Le schéma d’un deuxième tour se confirme. En dépit des anomalies et des irrégularités constatées, soulevées et dénoncées par l’ensemble des candidats, la Commission ne fait qu’à sa tête et se moque royalement de ces légitimes réserves. Elle  défend, farouchement, par la voix de son président, Maitre Hery Rakotomanana, la supposée légitimité de sa démarche. Toujours selon cet avocat de renom, trois piliers sous-tendent les actions, à savoir : la transparence, la neutralité et l’indépendance. Personne ne conteste ni remet en cause la pertinence ou la nécessité de ces bases cardinales. Seulement, certain comportement des dirigeants de cette honorable Institution les contredit. Ainsi, des faits avérés troublants laissent planer le doute quant à l’existence réelle de la transparence, à la fiabilité de la neutralité et à la véracité de…

A bout portant

AutoDiff