Publié dans Société

Ankadindramamy - Un jeune homme et un policier tués dans un braquage

Publié le jeudi, 09 août 2018

Les habitants du Fokontany d’Ankadindramamy ont été secoués par la détonation des armes à feu en début de soirée du mercredi. C’était vers 18 heures quand une famille de grossiste en tissu a été attaquée par des bandits armés et non cagoulés. Le braquage s’est soldé par la mort d’un jeune homme qui n’est autre que le fils du commerçant attaqué  et d’un policier qui officie en tant que garde rapprochée de la famille. Une somme importante, 100 millions d’ariary selon des informations non recoupées, a été dérobée durant l’attaque qui a fait également deux blessés.

La famille commerçante allait rentrer dans son domicile quand soudain, 6 hommes armés se sont faufilés dans le portail toujours entrouvert après que la voiture des victimes ait franchi l’entrée. Bien renseignés, les bandits  se sont rués sur le policier et  ont usé leurs armes à feu en abattant sans sommation ce dernier. Ils ont ensuite raflé le sac plein d’argent se trouvant dans la voiture après avoir tiré également sur le chauffeur et  le gardien venu prêter main forte à ses employeurs. Devant les armes des bandits et leur audace, le fils du commerçant s’est mis à genoux devant eux en les suppliant de prendre tout ce qu’ils veulent. En guise de réponse, il a reçu trois balles dans le corps dont une l’a touché mortellement. Loin de se satisfaire de cette sale besogne, les brigands ont voulu également la peau du commerçant mais celui-ci a pu tout de même s’enfuir.
L’opération terminée, les six hommes armés ont quitté les lieux et se sont évaporés dans la nature en empruntant les ruelles innombrables dans cette localité.
F. R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Habitation - Des logements sociaux sur 58 ha à Ivato
  • Délestage - La JiRAMA avance une cause technique et environnementale
  • Epidémie de rougeole - Vaccination gratuite des enfants dans 22 districts
  • Assassinat de Richard Ratsimandrava - Un témoin oculaire révèle des faits troublants
  • Président Andry Rajoelina à Addis-Abeba - Sortie internationale, politique et économique
  • Bois de rose, fraude douanière, corruption… - Mbola Rajaonah interpellé
  • Maire de Toamasina et conseillers municipaux - Une Saint -Valentin pas comme les autres
  • Trafic de bois de rose - Arrestation spectaculaire d’Eddy Maminirina
  • Président Andry Rajoelina - « La JIRAMA autorisée à importer directement du fuel lourd »
  • Gendarmerie nationale - Haro sur la corruption et les abus

La Une

Editorial

  • Impunité zéro
    De grosses têtes tombent, du moins commencent à tomber. De gros bonnets ou de gros poissons se font coincés dans le filet des limiers. Le temps de l’impunité est révolu. Finie l’époque où seuls les menus fretins payèrent les pots cassés. Le Président de la République, Rajoelina Andry Nirina, lors de son discours d’investiture déclarait qu’il va mener une bataille sans merci et sans pitié contre la corruption, le pillage des richesses naturelles, souvent endémiques, toutes formes d’exactions frauduleuses, les détournements de deniers publics et le gaspillage du Trésor public, etc. Il déclenchera également la lutte intransigeante contre l’insécurité. Dans la foulée, notre jeune et courageux Chef d’Etat prendra aussi des mesures urgentes afin de soulager, à long terme, le malheur de son peuple. Et pour couronner le tout, Rajoelina  s’engagea  à éradiquer, dans tout le pays, toutes les formes d’impunité. Le régime IEM tranche avec tous ses prédécesseurs  dans…

A bout portant

AutoDiff