Publié dans Société

Coupure d’eau à Itaosy - La grande marche annulée à la dernière minute

Publié le dimanche, 02 décembre 2018

Regroupement devant le « Siniben-drano » à Ambohidrapeto. Les habitants d’Itaosy, disposés à participer à la grande marche prévue, samedi dernier s’y sont donné rendez-vous vers 10h. Alors qu’ils étaient sur le point de partir, banderoles à l’appui, 2 camions citernes ont aussitôt débarqué pour livrer de l’eau potable. Bon nombre de gens parmi les manifestants ont immédiatement retourné chez eux pour chercher leurs bidons jaunes et faire la queue devant les camions. Au final, la grande marche a été annulée à la dernière minute. « Bien que la manifestation ait été rompue, nous ne comptons pas en rester là. Des représentants des habitants vont toutefois entamer la prochaine étape du mouvement, c’est-à-dire demander une rencontre avec le directeur général de la JIRAMA pour la semaine prochaine », avance l’un des leaders de la manifestation. Rappelons que des centaines de foyers issus de 5 Communes d’Itaosy sont privés d’eau potable depuis plus de 4 mois, d’où leur ras-le-bol général. 

Quant à la livraison d’eau par des citernes, cette mesure à court terme adoptée par la JIRAMA a été renforcée depuis samedi dernier, du moins pour la Commune d’Ambohidrapeto. 2 camions citernes vont y livrer quotidiennement 15 000 litres de l’eau potable pour les habitants. Le député élu d’Atsimondrano, Harijaona Randriarimalala alias John Elite, s’est intervenu pour ce faire, notamment en prenant en charge le salaire des livreurs d’eau, à hauteur 120 000 ariary par jour. Cette action durera un mois, le temps que les travaux de réhabilitation des 2 surpresseurs d’eau dans cette localité s’achèvent. Ces travaux contribueront au rétablissement de l’approvisionnement en eau, notamment les branchements particuliers…
Recueillis par Patricia Ramavonirina

Fil infos

  • Restitution des îles malagasy l'océan Indien - L'Etat lance la mobilisation nationale
  • Confrontation de listes électorales - Le TIM se trompe de porte
  • Ambovombe Androy - Un candidat attaque la CENI
  • Haute Cour de Justice - Dix dossiers transmis à l’Assemblée nationale
  • Assainissement de la liste électorale - Une affaire de tout un chacun
  • Tension politique et santé publique - Mialy Rajoelina apporte fraîcheur et assurance
  • Parti HVM - Plus de raison d'être
  • Naina Andriantsitohaina - Acta non verba
  • Nantenaina Rakotonirina - Un maire rassembleur
  • Défaite du TIM dans la Capitale - Autopsie d’une débâcle annoncée

La Une

Editorial

  • Impunité parlementaire ?
    Les députés ont adopté, en séance plénière, une résolution pour la libération de leurs pairs Hasimpirenena Rasolomampionona, élu à Fandriana et Raveloson Ludovic élu à Mahabo, incarcérés pour des affaires qui les concernent personnellement. Suite à la recommandation de la Commission permanente chargée de l'examen des demandes de suspension de la détention, des mesures privatives et restrictives de liberté ou de la poursuite d'un député présidée par Rakotomalala Lucien, député élu à Morombe, les députés ont pris la résolution de libérer les deux élus. Le Bureau permanent est chargé de le transmettre à qui de droit. A charge pour le Gouvernement et la Justice de prendre leurs dispositions. Evidemment, le comportement pour le moins corporatiste crée des vagues.  

A bout portant

AutoDiff