Publié dans Société

Toamasina - Une bande de cambrioleurs circulant en poids-lourd arrêtée

Publié le mardi, 04 décembre 2018

5 membres présumés d'un gang spécialisé dans le cambriolage et qui se déplacent en poids-lourd pour transporter notamment les butins de leur vol, furent tombés dans le filet de la Gendarmerie. Ces coups de filet remontent tôt le matin du 1er décembre à Ampasimazava, Toamasina.

Pendant que les patrouilles de gendarmerie, encadrées par le commandant de compagnie local, sillonnent le cœur de la ville pour prévenir justement les actes de banditisme, elles ont été informées sur les agissements nuisibles de ces bandits. A ce moment, ces derniers arrivent à bord d'un camion afin de cambrioler un établissement commercial.

Lorsque les Forces de l'ordre débarquent à leur tour sur les lieux, ils y ont surpris une dizaine d'inconnus en train de forcer la porte du local visé, un point de commerce. Mais en voyant les gendarmes se rapprocher d'eux, les suspects ont pris rapidement la fuite. Il s'en était suivi une course-poursuite durant laquelle 5 fugitifs furent capturés vivant, tandis que les 7 autres ont réussi à s'échapper.

Le propriétaire du local du commerce s'est félicité de la rapidité de l'intervention des gendarmes et cela a empêché les voleurs de s'emparer des sacs de riz qui sont stockés. Ces coups de filet figurent donc parmi les exploits réalisés récemment par la Gendarmerie après la délivrance de l'otage Arman Kamis, propriétaire de Transfy, ces derniers jours à Toamasina.

Franck R.

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff