Publié dans Société

Toamasina - Une bande de cambrioleurs circulant en poids-lourd arrêtée

Publié le mardi, 04 décembre 2018

5 membres présumés d'un gang spécialisé dans le cambriolage et qui se déplacent en poids-lourd pour transporter notamment les butins de leur vol, furent tombés dans le filet de la Gendarmerie. Ces coups de filet remontent tôt le matin du 1er décembre à Ampasimazava, Toamasina.

Pendant que les patrouilles de gendarmerie, encadrées par le commandant de compagnie local, sillonnent le cœur de la ville pour prévenir justement les actes de banditisme, elles ont été informées sur les agissements nuisibles de ces bandits. A ce moment, ces derniers arrivent à bord d'un camion afin de cambrioler un établissement commercial.

Lorsque les Forces de l'ordre débarquent à leur tour sur les lieux, ils y ont surpris une dizaine d'inconnus en train de forcer la porte du local visé, un point de commerce. Mais en voyant les gendarmes se rapprocher d'eux, les suspects ont pris rapidement la fuite. Il s'en était suivi une course-poursuite durant laquelle 5 fugitifs furent capturés vivant, tandis que les 7 autres ont réussi à s'échapper.

Le propriétaire du local du commerce s'est félicité de la rapidité de l'intervention des gendarmes et cela a empêché les voleurs de s'emparer des sacs de riz qui sont stockés. Ces coups de filet figurent donc parmi les exploits réalisés récemment par la Gendarmerie après la délivrance de l'otage Arman Kamis, propriétaire de Transfy, ces derniers jours à Toamasina.

Franck R.

Fil infos

  • Stade de Mahamasina - La réhabilitation incontournable !
  • Détournement de deniers publics - Liberté provisoire refusée pour Claudine Razaimamonjy et le maire d’Ambohimahamasina
  • Revendication des îles éparses - La cohésion nationale, condition primordiale du succès
  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »
  • Problème d’électricité et de distribution d’eau - Ras-le-bol de la population
  • Andry Rajoelina à Morondava - Réouverture imminente de la SUCOMA

La Une

Editorial

  • Corporatisme et impunité
    Lors de la « Concertation nationale des grands responsables de la Police nationale tenue à Ivato (CCI) le 20 août 2019, le Premier ministre Ntsay Christian sort de ses gonds. D’habitude conciliant dans ses interventions publiques, le Chef du Gouvernement n’a pas pu retenir la colère face à la défense exclusive et parfois aveugle des intérêts professionnels constatée au sein de la Police nationale. Ntsay a tapé sur la table ! Il dénonce le comportement corporatiste qui frise l’impunité dans les rangs des Forces de l’ordre.Néanmoins, le scélérat geste le moins que l’on puisse dire de la Police nationale n’est seulement le fait de cette unité des Forces de l’Ordre, le regrettable comportement s’enregistre malheureusement aussi chez d’autres Corps de métier et qui s’apparente à une tendance généralisée à asseoir l’impunité en tant que système. De l’immunité parlementaire. Les largesses que la Loi fondamentale donne jouissance à un parlementaire préoccupent le citoyen…

A bout portant

AutoDiff