Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

Affaire Antanimena - Le directeur de la sécurité à la Primature limogé

Publié le jeudi, 06 décembre 2018

La décision était attendue. Suspendu depuis quelques jours suite à l'affaire d'Antanimena impliquant ses deux fils, le directeur de la sécurité à la Primature a été relevé de ses fonctions hier. Le décret abrogeant la nomination de ce Général nommé par l'ancien Premier ministre Olivier Mahafaly Solonandrasana a été pris hier en Conseil des ministres. Il est remplacé par le Général de brigade André Roger Mahaziakely, dont la nomination a été adoptée hier également en Conseil des ministres.

Les raisons de son éviction n'ont pas été communiquées. Ce changement intervient en tout cas quelques jours après la suspension de cet officier général de ses fonctions, pour prévenir tout trafic d'influence dans une affaire impliquant ses fils.  Trois individus dont deux sont les fils de l'officier général de l'Armée malagasy limogé ont infligé, samedi dernier, des coups, à l'avocat Aly Arivelo Roman. La scène, qui s'est déroulée à Antanimena, non loin d'une célèbre boîte de nuit, a été filmée par un témoin et publiée sur le réseau social Facebook.

La vidéo a provoqué un tollé. Le Premier ministre Christian Ntsay a exigé qu'une enquête soit ouverte et diligentée sans ingérence et a suspendu son directeur de la sécurité. Lequel avait usé de son nom pour faire sortir ses fils du commissariat après l'éclatement de cette affaire pour ensuite remettre l'un des deux à la section de recherches criminelles de la Gendarmerie nationale à Fiadanana. Déférés devant le Parquet près du Tribunal de première instance à Antananarivo en début de semaine, le deux jeunes hommes ont été placés en détention préventive à la maison centrale d'Antanimora.  Un troisième individu mêlé à cette affaire reste introuvable.

Tous les trois sont accusés de coups et blessures volontaires  ainsi que de destruction de biens d'autrui. Outre les éventuelles sanctions pénales, l'un des frères, accusé d'être le principal auteur de l'agression sur l'avocat, ayant donné un coup de pied à la tête et mettant en joue ce dernier, risque également des sanctions disciplinaires et statutaires. Selon les explications du ministre de la Défense nationale, le Général Béni Xavier Rasolofonirina, sa situation devra être tranchée par un conseil de discipline.

L.R.

Fil infos

  • Mariage forcé d’une Malagasy en Chine - Une mère et sa fille devant le Parquet
  • Paysage politique malagasy - Disparition des grands partis d’antan
  • Résultats provisoires des législatives - Les « Orange » largement en tête
  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel

Editorial

  • IRMAR en pole position ?
    Nouvelle majorité ! Comme prévu et qu’il fallait s’y attendre, la CENI publiait ce samedi 15 juin sur son site officiel les résultats officiels provisoires des législatives du 27 mai 2019. « Isika Rehetra Miaraka amin’i Andry Rajoelina » (IRMAR), l’ex-IRD, avec 84 sièges remporterait le scrutin. Sauf revirement de la situation opéré du côté de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), l’instance finale de décision officielle, une nouvelle majorité portant le dossard de la couleur Orange s’emparerait de l’Assemblée nationale. L’IRMAR, la nouvelle et légitime appellation de la plate-forme présidentielle dominerait, le conditionnel est de rigueur, jusqu’à la confirmation officielle, la nouvelle configuration politique au Palais de Tsimbazaza. Largement en tête selon les résultats affichés par la CENI, le groupement de partis faisant le « même chemin » avec Rajoelina vers la voie du redressement de la Nation survolerait les débats au sein de l’Assemblée nationale. C’est un bon augure pour le jeune Président dans…

A bout portant

AutoDiff