Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

Foulpointe - 92 habitations parties en flammes, 112 sinistrés

Publié le jeudi, 13 décembre 2018

Encore une fois, un incendie dévastateur s’est produit dans la Parcelle 3 située derrière l’hôtel Rahoky à Mahavelona Foulpointe vers 4h du matin, hier. Une première estimation fait état des destructions de  92  habitations, construites en majorité en bois mais aussi en dur, faisant ainsi 112 sinistrés.  Toutefois, on ne déplore aucune perte en vies humaines, encore moins de blessures graves. Le sinistre était d’une telle ampleur au point que deux heures après son éclatement, 10 habitations étaient déjà dévastées sans que les secours n’aient toujours réussi à repousser les flammes.

C’était la solidarité des membres du fokonolona, qui a aidé à circonscrire les flammes. “Il y avait une forte explosion puis une odeur de brûlé. Par la suite, une voix angoissée a appelé au feu. Lorsque nous sortions pour voir, c’était déjà l’enfer qui s’offrait à nos yeux avec toutes ces flammes si hautes que les murs”, relate une mère de famille, qui a perdu tous ses biens, comme le reste des habitants du secteur d’ailleurs. Les sapeurs-pompiers sont intervenus. Mais ils ont été confrontés à un problème d’une autre dimension. L’accès menant vers la zone du sinistre s’avère trop exiguë qu’ils ont éprouvé le plus grand mal pour se frayer. Ce n’est que vers les premières heures de la matinée que les soldats de feu ont seulement commencé à maîtriser la situation. Selon une source d’information locale, le feu aurait démarré chez une prostituée. La flammèche d’une bougie serait le principal facteur déclencheur de cet enfer matinal.

Actuellement, les sinistrés sont hébergés dans les locaux de la Commune de Mahavelona. Le centre d’hébergement provisoire a été ouvert dès 7h du matin, hier.La Commune de Mahavelona Foulpointe a été plusieurs fois le théâtre d’incendies graves. Le 17 août dernier par exemple, un sinistre de grande ampleur a fait des victimes et occasionné des dégâts importants. A cette date, 2800 personnes ont été jetées à la rue à la suite de la destruction totale de leurs habitations.En novembre 2016, l’hôtel Gracia situé à l’entrée de la petité cité balnéaire a été dévasté. En septembre de cette même année, un autre énorme incendie a causé des pertes et autres destructions de quelque 112 maisons dans la Parcelle n°2. Ce n’était qu’en décembre 2017 que la Municipalité a obtenu des fourgons pompes de la part de l’Association de pompiers Sourire Malgache.

F.R./ Kamy

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Le nom du Premier ministre connu dans les prochaines heures
  • 60ème anniversaire du Sénat - Rivo Rakotovao, le nouvel Icare ?
  • Corruption passive et extorsion - Un inspecteur de police écope de deux ans de prison ferme
  • Assemblée nationale - Les membres du Bureau permanent connus
  • Exécutif - Démission du Gouvernement ce jour
  • Dans sa fuite précipitée - Henri Rabary-Njaka a laissé des dettes au pays
  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française
  • Banditisme et détention illégale d'armes - Les arrestations et les saisies se poursuivent
  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea décorés et récompensés

La Une

Editorial

  • Et le combat continue !
    Les Barea, version compétions africaines CAN et CHAN ou mondiales, viennent de rehausser la dignité du pays et conforter l’assise de la fierté et l’unité nationale. L’équipe à Faneva Ima franchit le cap de niveau continental jamais atteint jusque-là. Nicolas Dupuis, le chef d’orchestre reconnu et respecté lançait royalement sur orbite le Onze national. La Nation toute entière manifestait sa reconnaissance. Le Chef de l’Etat s’était personnellement investi et cela pour redorer le blason et soutenir le sport notamment le football à Madagascar. Tout compte fait, les 25 millions de Malagasy sont fiers de l’exploit inédit de nos héros. Maintenant, le plus important consiste à poursuivre et redoubler d’efforts car le plus dur et le plus ardu restent encore et toujours à faire. Et le combat continue !La 10 ème édition des Jeux des îles débute ce jour à l’île Maurice et ne se terminera que le 28 juillet prochain. Madagasikara,…

A bout portant

AutoDiff