Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

« Courses du cœur » - Collecte de dons au profit des enfants défavorisés de Madagascar

Publié le vendredi, 14 décembre 2018

Soyons  généreux. Le collectif des « Courses du cœur » a pour objectif de soutenir les enfants défavorisés et les familles des rues à travers la distribution de produits alimentaires et d’hygiène de première nécessité, ainsi que de fournitures  scolaires. Durant la fête de l’indépendance de 2018,  l’opération « Les courses du cœur » a permis de partager 9 tonnes de riz,  872 kg de pâtes, 2 237 sachets de nouilles, 14 068 paquets de biscuits et une somme de 764 800 ariary aux associations bénéficiaires. La collecte des dons a été effectuée dans les  écoles françaises, la « Kids’ Academy », l’école Douce enfance et dans tous les supermarchés tels que Jumbo Score, Leader Price et Shoprite.
A l’occasion de la fête de Noël et de fin d’année, la 11e édition des « Courses du cœur » se tiendra dans tous les Jumbo Score (Ankorondrano, Antsahabe, Digue, Tanjombato et Talatamaty), Leader Price (Ankorondrano, Andranomena, Tanjombato, Ambatobe et Antanninarenina) et Shoprite  (Ampasanimalo, Ampefiloha, La City, Tana Water Front Ambodivona). Afin de sensibiliser les enfants sur le sens de la générosité et du partage, des collectes de  jouets, vêtements, fournitures scolaires sont parallèlement organisées auprès des écoles françaises A, B, C, D et Lycées français de Tananarive (LFT), la « Kids’ Academy », La « British school », l’école française à Antsahabe, l’école « Douce enfance » à Tsiadana.


Tous les dons récoltés seront distribués aux associations et ONG œuvrant pour les enfants défavorisés de Madagascar, à savoir l’Association pour la sauvegarde de la protection de l’enfance ( ASPE), l’ONG Bel avenir, Betani, Compassion Madagascar, l’école Ile aux enfants, Ed Plus, Envol, « Fitahiantsoa », Grain de Bitume, Grandir dignement, « Manampy ny Sahirana » ( MNS), Miora, « Ny anjara masoandroko », « Ny sahy »,« Sharemada », « Tangaina »,  « Tara-pahazavana », TTC, Village de sinistrés Andranofeno Sud, « Zazafaly ».
Recueillis par Anatra R.

Fil infos

  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française
  • Banditisme et détention illégale d'armes - Les arrestations et les saisies se poursuivent
  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea décorés et récompensés
  • Marc Ravalomanana - Toujours aussi dédaigneux et méprisant
  • Développement du football - Le Président Rajoelina prend les « Barea » par les cornes
  • Iles Eparses - Un comité mis en place par le Gouvernement
  • Retour au pays des Barea - La population reconnaissante réserve un accueil triomphal
  • Défaite des Barea - Réaction exemplaire des malagasy
  • Un père désespéré - A la reconquête de ses droits

La Une

Editorial

  • Que des ratages !
     L’audiovisuel public peine à sortir de l’auberge. Etant la plus ancienne sinon l’ainée des chaines de télévisions locales, la télévision malagasy (TVM) traine encore les pattes et se trouve, en dépit de tout, dans le peloton de la queue. Il fut un temps à ses débuts,  des années 60, où la TVM faisait la fierté du pays. Des Jean-Louis Rafidy et bien d’autres animaient les émissions avec brio. Des commentateurs d’évènements de haut vol avec des analyses intéressantes et instructives. Rien d’étonnant dans la mesure où ces animateurs de chaine avaient bénéficié des formations dans les grandes écoles spécialisées sous d’autres cieux. Les responsables de l’époque misaient en premier plan la formation des agents. Mais depuis, abandonnée à elle-même, la TVM ne cesse de dégrader. Les matériels à la disposition ne parviennent plus à suivre l’évolution des progrès technologiques de la communication. Or les besoins ne cessent de croître. Les…

A bout portant

AutoDiff