Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

Soavina - Il tue sa propre épouse

Publié le vendredi, 28 décembre 2018

Un homme de 24 ans fut interpellé par les éléments du poste de police de Soavina le 25 décembre dernier pour le meurtre de son épouse. La veille, le corps sans vie d'une jeune femme de 20 ans fut retrouvé dans une rizière située à Isaingy, Soavina. La Police a ainsi démarré une enquête. Au cours de son investigation, il s'avérait qu'un homme et une femme se sont disputés en cours de route en rentrant chez eux. Sur le coup d'une violente colère, les époux ont pris chacun des chemins différents.

C'était dans ces circonstances qu'un inconnu était passé. La jeune femme l'a ainsi supplié de l'accompagner jusque chez elle par crainte de la nuit. Or, elle n'a pas réalisé que son conjoint les a suivis juste derrière, à quelques mètres de distance. A un moment donné, le mari jaloux a essayé de charger l'inconnu qui était à côté de sa femme avec un couteau. Mais il a raté son coup et au lieu d'atteindre son supposé rival, la lame effilée du couteau s'est fichée dans le dos de son épouse. Sur le coup, l'accompagnateur improvisé de la dame a pris les jambes à son cou. Le mari jaloux a fait autant. Mais les investigations de la Police ont donc fini par retrouver les traces du dernier, lequel fut embarqué à la Brigade criminelle, après quoi il était déféré au Parquet d'Anosy, hier.

F.R.

Fil infos

  • Remaniement - Les natifs du Nord souhaitent intégrer le prochain Gouvernement
  • Premier ministre Christian Ntsay - Deux fois reconduit
  • Nouveau Gouvernement - Le nom du Premier ministre connu dans les prochaines heures
  • 60ème anniversaire du Sénat - Rivo Rakotovao, le nouvel Icare ?
  • Corruption passive et extorsion - Un inspecteur de police écope de deux ans de prison ferme
  • Assemblée nationale - Les membres du Bureau permanent connus
  • Exécutif - Démission du Gouvernement ce jour
  • Dans sa fuite précipitée - Henri Rabary-Njaka a laissé des dettes au pays
  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française

La Une

Editorial

  • Choix judicieux et responsable
    Selon la tradition républicaine, pour le respect  de la Constitution et en vertu de la démocratie, le Premier ministre Ntsay Christian a remis dans la journée du jeudi sa démission, tout le Gouvernement avec, auprès du Président de la République Rajoelina Andry Nirina qui l’a accepté dans la foulée. 24 heures après, l’Assemblée nationale, à travers la formation politique ayant obtenu le maximum des sièges, a proposé les noms du Premier ministre au locataire d’Iavoloha. Et ce dans le respect de l’article 54 de la Loi fondamentale.  Dès le lendemain, le Président de la République fait son choix en reconduisant au Palais de Mahazoarivo, Ntsay Christian. Jusque- là, le respect de l’Etat de droit marche à merveille. Un bon signe qui cautionne l’avenir meilleur, sous de bon augure ! C’est bien loin le temps où cet Art. 54 du Texte fondamental fut bafoué et violé par un régime dénué de l’éthique…

A bout portant

AutoDiff