Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

Kidnappings en 2018 - Même les femmes figurent dans la liste

Publié le mardi, 01 janvier 2019

Dans la succession alarmante d’enlèvements, c’est la première fois que des femmes étaient victimes. Vers début juillet dernier, Sabera Vasrama été kidnappée dans les environs de Pullman, à Ivandry. Les kidnappeurs conduisaient deux voitures 4x4, dont l’une était de marque Kia Sorento. Quant à la victime, elle venait de quitter un salon de thé branché dudit établissement et était déjà dans son Audi Q5 en train de manœuvrer dans le parking, lorsque 4 costauds gaillards, en véritables professionnels, s’étaient rués sur l’Audi pour fracasser la vitre côté conducteur avec un objet dur.

Par la suite, ils ont réussi à arracher la conductrice du poste de conduite. L’action était rapide et bien planifiée que personne n’a pu rien faire selon les témoignages. Deux jours après son kidnapping, Sabera Vasram fut relâchée par ses ravisseurs sur une portion abandonnée de la route Digue. Mais son état, psychiquement et physiquement très lamentable, laisse supposer qu’ils l’ont brutalisée.

Faisons un grand saut en arrière, ou plus précisément en novembre dernier. La jeune Rahima n’avait que 13 ans et contrairement à la première, elle n’habite pas dans la Capitale mais à Manerinerinerina, une localité du nord bordant la RN 6. Mais cela n’a pas empêché les bandits de l’enlever et surtout leur menace de l’enterrer vivante si ses parents ne se plient pas à leur exigence avec la demande d’une forte rançon. Heureusement, l’affaire a connu un dénouement heureux car ses ravisseurs l’ont finalement remise entre les mains des siens, saine et sauve.

C’est aussi le cas de deux petites soeurs, ces adolescentes en classe de 4e et de première, toujours à Manerinerina en novembre dernier. Les bandits ont exigé à leurs parents, des migrants d’une Région de l’île, de vendre maisons, commerce et véhicules pour payer la rançon. Entre-temps, plusieurs autres mères de famille ou des jeunes filles ont été enlevées dans des localités du nord dont Tsaratanàna et du Sud du pays, notamment à Malaimbandy ou à Ankazoabo. Souvent, la Gendarmerie a réussi à arracher les victimes des griffes de leurs geôliers, et cela grâce au succès de son intervention.

Franck Roland

Fil infos

  • Mariage forcé d’une Malagasy en Chine - Une mère et sa fille devant le Parquet
  • Paysage politique malagasy - Disparition des grands partis d’antan
  • Résultats provisoires des législatives - Les « Orange » largement en tête
  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel

La Une

Editorial

  • IRMAR en pole position ?
    Nouvelle majorité ! Comme prévu et qu’il fallait s’y attendre, la CENI publiait ce samedi 15 juin sur son site officiel les résultats officiels provisoires des législatives du 27 mai 2019. « Isika Rehetra Miaraka amin’i Andry Rajoelina » (IRMAR), l’ex-IRD, avec 84 sièges remporterait le scrutin. Sauf revirement de la situation opéré du côté de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), l’instance finale de décision officielle, une nouvelle majorité portant le dossard de la couleur Orange s’emparerait de l’Assemblée nationale. L’IRMAR, la nouvelle et légitime appellation de la plate-forme présidentielle dominerait, le conditionnel est de rigueur, jusqu’à la confirmation officielle, la nouvelle configuration politique au Palais de Tsimbazaza. Largement en tête selon les résultats affichés par la CENI, le groupement de partis faisant le « même chemin » avec Rajoelina vers la voie du redressement de la Nation survolerait les débats au sein de l’Assemblée nationale. C’est un bon augure pour le jeune Président dans…

A bout portant

AutoDiff