Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

« Fun quizz » d’Airtel - Une mère de famille remporte la « Fiant Punto »

Publié le vendredi, 04 janvier 2019

Un beau cadeau de fin d’année. C’est ce que Raholivololona Andriantsilazaina, l’heureuse gagnante lors de la 28è édition du « Fun quizz » d’Airtel Madagascar, a qualifié son gros lot. Effectivement, cette femme a remporté la voiture de marque « Fiat Punto », dont la clé lui a été remise le 20 décembre dernier à Andraharo par Maixent Bekangba, directeur général d’Airtel. « Je ne m’attendais pas à remporter ce gros lot. J’ai rarement joué faute de moyens, mais j’ai quand même été la gagnante de cette belle voiture.

Les questions posées à ce jeu se rapporte sur les connaissances générales et j’ai pu trouver les bonnes réponses », nous confie la lauréate. Outre cette mère de famille, d’autres gagnants ont également été récompensés lors de cette 28è édition, à savoir Edese Ratiarison, Lucien Anselme Razafimandimby et Lantoarijaona Rajaonson. Ils ont reçu respectivement un réfrigérateur, une télévision écran plat 32 pouces et un ventilateur.

Le concept du jeu Fun Quizz étant de se cultiver tout en s’amusant. Les abonnés ont également la possibilité de gagner plusieurs lots intermédiaires durant la phase des 120 jours avant l’annonce du gros lot. La 29e édition est déjà en cours. Pour participer, le joueur doit envoyer le mot « FUN » par SMS au 033 56 000 30, ensuite suivre les instructions et répondre aux questions posées.  Chaque bonne réponse vaut 50 points tandis que chaque mauvaise réponse  donne droit à 10 points. Tout a été conçu pour encourager les clients à s’instruire.

P.R

Fil infos

  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel
  • Produits forestiers - Des mesures à prendre sur la RN44
  • Législatives - De nombreux nouveaux venus attendus à Tsimbazaza
  • Barea à la Coupe d'Afrique des Nations - 700 millions d'ariary du Président Andry Rajoelina

Editorial

  • Un siècle de combat
    L’Organisation internationale du travail (OIT) célèbre en cette année son centenaire d’existence. Créée en 1919, sous l’égide du Traité de Versailles (Paris), point d’orgue final de la Grande Guerre de 1914-1918, l’OIT ou l‘ILO (International Labor Organization), militait contre toute atteinte à la dignité de l’homme dans le cadre du travail décent.  Mise sur pied indépendamment de la naissance de la Société des Nations (SDN) raison pour laquelle elle avait pu surgir des décombres de cette ex-ONU, l’OIT n’a de cesse à réclamer durant ce siècle d’existence la justice sociale dans le monde du travail. Elle interpellait et continue à le faire les employeurs pour qu’au juste ces derniers respectent le minimum acceptable. Le Bureau international du travail (BIT), le secrétariat permanent de l’OIT, travaille d’arrache-pied pour créer un cadre de travail illustrant l’harmonie entre le travail et la dignité de l’homme. Une noble mission que le Bureau persiste et…

A bout portant

AutoDiff