Publié dans Société

JIRAMA - Un délestage tournant sur tout Madagascar

Publié le samedi, 05 janvier 2019

2 heures et 30 minutes dans le noir ! La JIRAMA, la compagnie nationale d’eau et d’électricité, a annoncé hier, le retour des délestages tournant, sur tout le territoire malagasy. Selon les explications fournies, cette prise de mesure est surtout due à un déficit au niveau de la puissance enregistrée. Effectivement, les pluies ne sont pas du tout suffisantes dans les Régions où se trouvent les barrages. De ce fait, le niveau des eaux n’arrivent pas à faire fonctionner normalement les centrales. En plus de cela, une défaillance a également été constatée au niveau des centrales thermiques.

Ce problème est généré par le manque d’approvisionnement en carburants. Dans cette optique, pour la Capitale et ses environs, les coupures de courant débuteront vers 17 heures du côté d’Ankorondrano et de Soavimasoandro et ne se termineront qu’au-delà de 22 heures pour les quartiers d’Anosizato ou encore d’Ampitatafika.

D’après les responsables, la recherche des solutions est en cours. Cependant, les usagers commencent à en avoir assez des désagréments causés par la coupure de l’électricité.  

Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Week-end de Pâques - 1 mort, plus de 80 consultations
  • Port et détention illégale d’armes - Arrestation d’une ancienne députée
  • Couple présidentiel à Antanifotsy - Une fête pascale sous le signe de la générosité et de la simplicité !
  • Toamasina - 40 kg d’héroïne saisis sur la route nationale 5
  • Décentralisation effective et suppression du Sénat - Andry Rajoelina demande l’avis du peuple
  • Ville de Toamasina - A la merci des émanations gazeuses suffocantes
  • Concours ENMG - D'autres têtes risquent de tomber
  • Nosy Be - La décision de la Justice bafouée par des autorités
  • Gestion et recensement du personnel de l'Etat - Ultimatum d'un mois pour tous les ministres
  • Algoculture - Des bénéfices souvent négligés

La Une

Editorial

  • Retour sur terre
    La petite semaine de ferveur de Pâques prend déjà fin. Après avoir été « dans les nuages », on redescend sur terre. Les choses sérieuses attendent. Malgré que les célébrations des fêtes de Pâques n’atteignent pas le degré d’exultation de celles de Noël, elles ont quand même réussi à remplir leur contrat. Eglises et temples ont été pris d’assaut et les … affaires des commerçants, tout gabarit confondu, n’en déméritent pas. Normalement, les réjouissances de Pâques devraient revêtir une importance capitale parmi les chrétiens du fait qu’elles sont les seules fêtes inscrites et recommandées par Dieu dans les Saintes Ecritures judéo-chrétiennes ou la Bible. Les seuls « Jours de réjouissances » où chrétiens et juifs (judaïsme) célèbrent ensemble, à leur manière chacun, ces « andro firavoravoana ». Par contre, les célébrations de Noël, telles qu’on assiste dans les temples et églises, sont pour la plupart de pures inventions dans l’imaginaire des hommes. La Bible n’a jamais…

A bout portant

AutoDiff