Publié dans Société

Société Telesourcia - Salaires impayés, les employés en grève

Publié le mercredi, 09 janvier 2019

Un mouvement des travailleurs pour accueillir la nouvelle année 2019. Si la majorité des Malagasy ont dépensé plus que d’habitude durant les fêtes, des centaines de personnes œuvrant pour une société privée dans la Capitale n’ont pas encore reçu leur paie des derniers mois de l’année 2018. Effectivement, plus de 200 opérateurs anglophones de la société spécialisée en externalisation des processus d’affaires et call center du nom de Telesourcia, située à Ampandrana, ont tenu une manifestation depuis le début de cette année pour réclamer leur dû.

D’après l’explication d’un de ces employés grévistes, cela fait trois mois qu’ils n’ont pas perçu leur salaire. « C’était en septembre 2018 qu’on a reçu notre rémunération complète pour la dernière fois. Le mois d’octobre, le salaire a été payé partiellement. Mais en réponse à notre revendication, la Direction a réagi et nous a promis de l’allouer le 24 décembre 2018 », martèle-t-il. Au plus grand étonnement des employés qui sont venus comme convenu, seule une petite somme d’argent de 9 000 ariary leur a été attribuée. Depuis, ils n’ont jamais cessé de réclamer leur solde. Selon leurs propos, la Direction leur a informé une autre date qui est le 7 janvier dernier. Mais jusqu’à ce jour, aucune nouvelle n’a été communiquée (ndlr : hier).

« Le 3 janvier, nous sommes venus dans notre local mais des éléments des Forces de l’ordre ont bloqué l’entrée. Le lendemain, on a rejoint le bureau mais l’accès au batiment nous a été interdit », a avancé cet employé gréviste. Hier, la manifestation a pris une autre tournure. Les grévistes se sont rués vers le bâtiment de l’Inspection de travail sis à Antsahavola pour interpeller les responsables hiérarchiques. « Les responsables nous livrent une autre version des faits, à savoir un problème bancaire et une longue négociation avec la banque. Ainsi, nous ne comprenons plus rien », a fait savoir une téléopératrice présente.

K.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Nosy Be - La décision de la Justice bafouée par des autorités
  • Gestion et recensement du personnel de l'Etat - Ultimatum d'un mois pour tous les ministres
  • Algoculture - Des bénéfices souvent négligés
  • Ambilobe - Deux attaques à main armée en l’espace de 24 h
  • Réhabilitation de Notre-Dame de Paris - Un élan de solidarité à copier !
  • Elections municipales 2019 - Antananarivo à la recherche de la perle rare !
  • Tensions entre HVM au Sénat - 35 sénateurs signent une demande de session extraordinaire
  • Faux diplômes - Le directeur régional de la pêche de Mahajanga sous Md
  • Evacuation sanitaire d’une prisonnière - Le BIANCO et le PAC saisis de l’affaire
  • Forêt de Vohibola - « Nous étions purement et simplement kidnappés », dixit des Tangalamena

La Une

Editorial

  • Le chemin du filet
    Les grandes formations européennes de football s'affrontent, en ce moment, dans les phases éliminatoires des coupes tant au niveau national qu'européen. En France, les équipes de la Ligue 1 disputent à mort les meilleures places pour  la fameuse et légendaire Coupe de France. Et on y va de grosse surprise à la débâcle. Quand un PSG se fait étriller par 5 buts à 1 par une « équipe de province » Lille, il y a de quoi s'étonner ! En Europe, à l'UEFA, les âpres matches éliminatoires  comptant pour le championnat européen battent leur plein et arrivent à leur terme. En général, la hiérarchie est respectée. Les grandes équipes comme les Barça ou les Ajax trouvent toujours l'opportunité de faufiler pour se frayer un itinéraire vers le chemin du filet.

A bout portant

AutoDiff