Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

Société Telesourcia - Salaires impayés, les employés en grève

Publié le mercredi, 09 janvier 2019

Un mouvement des travailleurs pour accueillir la nouvelle année 2019. Si la majorité des Malagasy ont dépensé plus que d’habitude durant les fêtes, des centaines de personnes œuvrant pour une société privée dans la Capitale n’ont pas encore reçu leur paie des derniers mois de l’année 2018. Effectivement, plus de 200 opérateurs anglophones de la société spécialisée en externalisation des processus d’affaires et call center du nom de Telesourcia, située à Ampandrana, ont tenu une manifestation depuis le début de cette année pour réclamer leur dû.

D’après l’explication d’un de ces employés grévistes, cela fait trois mois qu’ils n’ont pas perçu leur salaire. « C’était en septembre 2018 qu’on a reçu notre rémunération complète pour la dernière fois. Le mois d’octobre, le salaire a été payé partiellement. Mais en réponse à notre revendication, la Direction a réagi et nous a promis de l’allouer le 24 décembre 2018 », martèle-t-il. Au plus grand étonnement des employés qui sont venus comme convenu, seule une petite somme d’argent de 9 000 ariary leur a été attribuée. Depuis, ils n’ont jamais cessé de réclamer leur solde. Selon leurs propos, la Direction leur a informé une autre date qui est le 7 janvier dernier. Mais jusqu’à ce jour, aucune nouvelle n’a été communiquée (ndlr : hier).

« Le 3 janvier, nous sommes venus dans notre local mais des éléments des Forces de l’ordre ont bloqué l’entrée. Le lendemain, on a rejoint le bureau mais l’accès au batiment nous a été interdit », a avancé cet employé gréviste. Hier, la manifestation a pris une autre tournure. Les grévistes se sont rués vers le bâtiment de l’Inspection de travail sis à Antsahavola pour interpeller les responsables hiérarchiques. « Les responsables nous livrent une autre version des faits, à savoir un problème bancaire et une longue négociation avec la banque. Ainsi, nous ne comprenons plus rien », a fait savoir une téléopératrice présente.

K.R.

Fil infos

  • Assemblée nationale - Les membres du Bureau permanent connus
  • Exécutif - Démission du Gouvernement ce jour
  • Dans sa fuite précipitée - Henri Rabary-Njaka a laissé des dettes au pays
  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française
  • Banditisme et détention illégale d'armes - Les arrestations et les saisies se poursuivent
  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea décorés et récompensés
  • Marc Ravalomanana - Toujours aussi dédaigneux et méprisant
  • Développement du football - Le Président Rajoelina prend les « Barea » par les cornes
  • Iles Eparses - Un comité mis en place par le Gouvernement

Editorial

  • De bons auspices
    Le régime IEM part d’un bon pied ! Sous une bonne étoile, Rajoelina semble débuter son pouvoir à la magistrature suprême du pays dans un cadre encourageant. Les signaux affichés sur le tableau de commande sont au vert pour ne pas le dire « à l’orange ». Tout commença par une élection présidentielle sans anicroche ni la moindre escarmouche. Une élection crédible et reconnue par …tous. Les deux finalistes, Rajoelina et Ravalomanana, après la proclamation des résultats définitifs par la HCC, se sont donné la main. Avec un score honorable et sans appel de 55,66 %, Andry Rajoelina gagna, haut la main, le scrutin. Et donc, une alternance par la voie royale des urnes et où la démocratie jouit de son plein droit. « Zandry Kely » se débarrassa définitivement de l’étoffe de « putschiste » qu’on lui avait taxé injustement depuis la Révolution Orange de 2009.  

A bout portant

AutoDiff