Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

Académie nationale des arts et de la culture - Le ministère de la Communication sollicite l’appui des acteurs concernés

Publié le vendredi, 01 mars 2019

« La diversité culturelle est une caractéristique inhérente à l’humanité. Elle constitue un patrimoine commun de l’humanité et crée un monde riche et varié qui élargit les choix possibles, nourrit les capacités et les valeurs humaines ». Ces quelques lignes tirées du préambule de la convention de l’UNESCO sur la culture, montre suffisamment l’importance qu’il y a à promouvoir et à protéger la diversité culturelle. Madagascar a un peu négligé cette diversité culturelle. Actuellement, les acteurs culturels la mettent à sa vraie place pour en faire une arme pour le développement du pays.
En effet, dans le but de promouvoir l’art, la culture et toutes les disciplines artistiques tout comme le patrimoine malagasy, le ministère de la Communication et de la Culture projette de réaliser un grand projet qui consiste à mettre sur pied la première Académie nationale des arts et de la culture. « J’annonce la création d’une grande Académie nationale des arts et de la culture, laquelle soutiendra efficacement la promotion des jeunes talents venant de tous les horizons. En outre, il s’agira d’une plateforme très à l’écoute des besoins de tous les acteurs culturels. On aidera aussi le volet pédagogique à travers la culture, entre autres, avec la mise en place de conservatoires agréés pour initier à toute forme d’art, tels que la danse, le chant ou le cinéma », a annoncé Lalatiana Andriatongarivo Rakotondrazafy durant son premier discours en tant que ministre.


Une belle occasion
Une déclaration qui reste avant tout une  promesse. Raison pour laquelle elle sollicite l’aide de tous les acteurs culturels de la Grande île, ayant des idées ou des suggestions dans l’élaboration de ce projet pour les proposer directement au ministère de tutelle. Ainsi, un appel a été lancé par le ministère de la Communication et de la culture. « D’après le programme gouvernemental, dans le cadre de la promotion de la culture, nous sollicitons l’aide de tous les acteurs culturels travaillant dans le monde de la culture et de l’art pour apporter leurs suggestions et du soutien en matière de conception ou technique dans l’élaboration de la première Académie nationale des arts et de la culture. Ceux qui sont disponibles à contribuer à ce projet pourront venir directement à la Bibliothèque nationale sise à Anosy, du lundi 4 mars à  8 heures jusqu’au lundi  18 mars à 16 heures, dans le bureau du directeur de la Culture et y apporter les documents résumant  leurs idées ou des commentaires », affirme le communiqué publié par le ministère.  Toutes les disciplines sont ainsi concernées, notamment l’art plastique, l’art visuel, la musique, la littérature, l’art de la parole et de la scène, la danse, le cinéma, l’art médiatique ou encore la bande dessinée. Ceux qui ont des idées de ce que pourra être la future Académie nationale des arts et de la culture ne devront donc pas manquer cette occasion pour se manifester afin de permettre l’épanouissement et la mise en lumière de chaque discipline.
  Tahiana Andrianiaina

Fil infos

  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes
  • Guy Maxime Ralaiseheno - « Un changement se base sur une pratique politique saine de tous »
  • Vente de la Résidence de Madagascar à New-York - La sulfureuse affaire refait surface
  • Ministères et institutions publiques - Les factures impayées de la JIRAMA ne seront plus acceptées
  • Grands travaux pour l'Emergence de Madagascar - Tous les feux sont au vert !
  • Protection des zébus - Les puces électroniques opérationnelles

La Une

Editorial

  • Coup de pouce inespéré !
    Le Président de la République, Rajoelina Andry Nirina, procéda au démarrage officiel du projet « Fihariana » au Carlton Madagascar le samedi 18 mai 2019.Chance inattendue ! Les jeunes désirant de se lancer dans le monde des affaires mais dépourvus de moyens suffisants peuvent tenter leur chance, apparemment inattendue, à travers ce projet présidentiel. Le pays regorge de jeunes potentiels en entrepreneuriat mais souvent ils se trouvent bloqués par l’absence de moyens matériels à leur disposition surtout les apports financiers. Désormais, la porte s’ouvre. Une chance inouïe, à plus forte raison, une opportunité inattendue ! Le Chef de l’Etat, un jeune acteur de la vie nationale qui traversait toutes les étapes de la difficulté pour parvenir là où il est présentement, veut sincèrement offrir toutes les chances aux jeunes concitoyens de réaliser leur rêve. Il s’agit d’un vœu que Rajoelina se caressait dans son for intérieur depuis toujours. L’Etat dont il dirige entend jouer…

A bout portant

AutoDiff