Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

Attaque à Andoharanofotsy - Le déferrement du policier inévitable

Publié le vendredi, 08 mars 2019

Malgré le fait que l’Usi ait formellement rejeté l’information alléguant que l’un de ses éléments serait trempé dans l’attaque ayant visé une villa privée la nuit du 4 mars à Volotara Andoharanofotsy, la Gendarmerie, qui l’a arrêté, campe aussi sur sa position. Il s’agit pour cette entité de poursuivre malgré tout l’enquête sur le policier en cause. Or, son garde à vue laisse supposer que son déferrement est alors inévitable sitôt l’audition terminée au niveau des enquêteurs de la Gendarmerie.

Selon une source auprès de la Gendarmerie, il n’y a pas mille solutions. Soit, le prévenu sera déféré comme la règle d’usage l’exige, soit l’affaire est classée sans suite. L’opinion brûle donc de savoir la suite dans les prochaines heures. En attendant, les gendarmes refusent de décliner l’identité du policier, ni de révéler la provenance du fusil Uzi abandonné par le gang sur l’endroit de l’attaque, pour cause d’empressement à fuir. « Il est impossible de tout dévoiler tant que l’enquête n’est pas bouclée. Car cela risque de fausser son cours. D'autant’plus qu’il y a la présomption d’innocence », révèle cette source.

Rappelons que, hasard de circonstances malencontreuses ou pas, l’élément de l’Usi était surpris par une patrouille de gendarmerie, celle qui est intervenue à Volotara, alors que le premier a argué être sur le chemin qui mène à son domicile. Malgré les propos de son supérieur comme quoi le policier s’est présenté aux gendarmes, ces derniers l’ont aussitôt embarqué pour l’interroger dans une caserne.

F.R

Fil infos

  • Mariage forcé d’une Malagasy en Chine - Une mère et sa fille devant le Parquet
  • Paysage politique malagasy - Disparition des grands partis d’antan
  • Résultats provisoires des législatives - Les « Orange » largement en tête
  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel

La Une

Editorial

  • IRMAR en pole position ?
    Nouvelle majorité ! Comme prévu et qu’il fallait s’y attendre, la CENI publiait ce samedi 15 juin sur son site officiel les résultats officiels provisoires des législatives du 27 mai 2019. « Isika Rehetra Miaraka amin’i Andry Rajoelina » (IRMAR), l’ex-IRD, avec 84 sièges remporterait le scrutin. Sauf revirement de la situation opéré du côté de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), l’instance finale de décision officielle, une nouvelle majorité portant le dossard de la couleur Orange s’emparerait de l’Assemblée nationale. L’IRMAR, la nouvelle et légitime appellation de la plate-forme présidentielle dominerait, le conditionnel est de rigueur, jusqu’à la confirmation officielle, la nouvelle configuration politique au Palais de Tsimbazaza. Largement en tête selon les résultats affichés par la CENI, le groupement de partis faisant le « même chemin » avec Rajoelina vers la voie du redressement de la Nation survolerait les débats au sein de l’Assemblée nationale. C’est un bon augure pour le jeune Président dans…

A bout portant

AutoDiff