Publié dans Société

Trafic illicite de produits miniers - 675 sacs de quartz saisis à Ivato Centre

Publié le dimanche, 10 mars 2019

30 tonnes. C’est le poids total des 675 sacs contenant de quartz intercepté à bord de deux camions la semaine dernière. Cette pierre précieuse a été saisie à Ivato Centre dans la Région d’Ambositra. D’après les autorités, ces quartz sont estimés à une valeur de deux milliards d’ariary. D’après l’enquête des Forces de l’ordre, ces sacs proviennent d’Ambatofinandrahana. Cette arrestation est le fruit d’une collaboration entre la Gendarmerie  de la région ainsi que la police des mines. Le ministre des Mines et des Ressources stratégiques Fidianiavo Ravokatra ainsi que ses collaborateurs se sont tout de suite rendus sur le lieu lorsqu’ils ont appris la nouvelle. Après avoir constaté les faits, le ministre a décidé que son département va redoubler d’effort dans la lutte contre le pillage des ressources et les irrégularités. Il a également tenu à faire savoir que ces objets  saisis seront stockés dans les dépôts de la police des mines et mis en vente .Les Forces de l’ordre dans le secteur minier ont reçu une récompense en contrepartie de l’effort fourni. Les 675 sacs de quartz se trouvent en ce moment dans les locaux de la police des mines à Ampandrianomby.
Recueillis par Solange Heriniaina

Fil infos

  • Graves diffamations contre le Chef de l'Etat - L'immobilisme du Gouvernement fait jaser
  • Région Betsiboka - L’Etat renforce la lutte contre l’insécurité
  • Projets sociaux - Le Président Andry Rajoelina exige du concret
  • Diffamation sur internet - La France, base arrière pour des cybercriminels malagasy ?
  • Alain Ramaroson - Quel avenir politique pour lui 
  • Claudine Razaimamonjy - De nouveau devant la barre hier
  • Découverte de crânes humains à Toamasina - Les affirmations de la domestique s’avèrent fausses
  • Calendrier scolaire - Dérapage incontrôlé de la Société civile
  • Naufrage du cargo Viviano - Les passagers sains et saufs, les marchandises totalement perdues
  • Restriction budgétaire - Le Premier ministre recadre les sénateurs

La Une

Editorial

  • Servir et non se faire servir !
    En tant que présidente de l'Assemblée nationale, Christine Razanamahasoa, magistrate et députée d'Ambatofinandrahana, pour un second mandat de son état, mit le point sur le « i » dès l'entame de la mandature des nouveaux élus à Tsimbazaza. Face aux comportements qui frisent l'indélicatesse de certains élu(e)s et qui défrayent la chronique, Mme Razanamahasoa tient à préciser qu'un député en tant que représentant(e) du peuple a été élu pour servir les intérêts du « vahoaka » qu'il est censée représenter et non se faire servir comme un prince.

A bout portant

AutoDiff