Publié dans Société

Rumeur sur le décès de Fafah Mahaleo - « Je suis victime d'une mauvaise blague »

Publié le jeudi, 04 avril 2019

Facebook n'est et n'a jamais été une source d'information fiable. Cette fois encore, les rumeurs sont tombées sur ce réseau social dans l'après-midi d'hier, annonçant la mort de Fafah du groupe Mahaleo. Apparemment, l'origine de la mort était une crise cardiaque pendant qu'il se trouvait au centre hospitalier de Soavinandriana (HOMI). La publication a tout de suite - comme tous les autres bad buzz d'ailleurs- republiée et partagée partout sur facebook provoquant une agitation des fans. Sans recoupement et ne pouvant pas savoir la vérité et la rumeur, les fans se sont tout de suite mis à partager leur tristesse provoquant la dispersion de la nouvelle plus rapidement. Pendant quelques heures, tout le monde était perdu et ne savait pas si l'information est fondée ou non. Cependant, les démentis n'ont pas tardé à circuler sur facebook notamment venant du compte officiel du groupe.

« Suite aux rumeurs circulant disant que notre frère Fafah a tiré sa révérence, le groupe Mahaleo tient à dire que c'est totalement faux. Il se porte bien et nous venons même de discuter avec lui et il nous a dit : je suis victime d'une mauvaise blague… Longue vie à toi Fafah ! », explique le communiqué officiel fait par la formation. Selon une autre source, le groupe Mahaleo allait même donner une conférence de presse annonçant son prochain concert au Plaza. Joint au téléphone, Bekoto, membre de la formation n'était pas également au courant et a tout de suite affirmé que c'était une ruse et que l'information n'était pas fondée. Ce qui était le cas des autres membres qui ont démenti la nouvelle. Les fans du groupe Mahaleo, particulièrement de Fafah pourront ainsi dire « ouf » et se relaxer car beaucoup sont ceux qui ont sûrement déjà pleuré après avoir été au courant de cette grande rumeur. Fafah n'a donc pas encore rejoint ses frères Raoul et Nono. Selon les dernières informations recueillies, Fafah était effectivement malade mais rien de sérieux. Il s'est vite rétabli et est même déjà en forme. Il se trouve actuellement à Andohalo.

T.A.

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff