Publié dans Société

Trafic de ressources naturelles - 82 tortues interceptées au « Fasan’ny Karàna »

Publié le mardi, 09 avril 2019

Le réseau de trafiquants continue d’opérer. Samedi dernier, 82 tortues de type « Radiata » ont été interceptées par les autorités au stationnement des taxis-brousse du côté du « Fasan’ny Karàna ». Cette nouvelle prise résulte de la fouille d’un valise suspect effectuée par la Police. Effectivement, « un doker est venu porter une valise d’un voyageur venant de la Région du   sud du pays vers un taxi. La Police a donc voulu fouiller la valise pour vérification. Et c’est là que les agents ont découvert les tortues. Toutefois, ils n’ont pu retracer ni le ou les propriétaires de la valise ni la coopérative qui les a transportés. D’après eux, il est possible que les trafiquants aient pu remarquer la fouille et se sont tout de suite enfuis », précise un agent du ministère de l’Environnement et du Développement durable. Selon les explications supplémentaires fournis, les malfaiteurs auraient voulu prendre un taxi pour aller transporter ces animaux du côté de Talatamaty.

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Alexandre Georget, a donc effectué une descente hier pour faire un état des lieux. Selon ses explications, « les tortues seront remises à la TSA ou "Turtle Survival Alliance" pour qu’elles puissent retrouver un semblant d’habitat naturel. A noter que trois des tortues retrouvées sont déjà mortes. Ainsi, il faut prendre soin des survivantes dans le plus bref délai pour éviter que ce chiffre augmente ». Pour trouver des indices, les autorités commenceront par enquêter le chauffeur dudit taxi à partir d’aujourd’hui.
Rova Randria

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff