Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

Meurtre d’un Indo-pakistanais à Tanjombato - Un des assaillants arrêté

Publié le vendredi, 19 avril 2019

 Irfan Farouk Daya, fils de Farouk Daya, a succombé des suites de ses blessures suite à une tentative de kidnapping à Tanjombato, le 31 janvier dernier. Depuis, la Police n’a pas cessé ses investigations pour apporter de la lumière sur cette affaire. Le 12 avril dernier donc, les hommes de la Brigade criminelle ont piégé l’un des cinq présumés auteurs du forfait à Tanjombato même.

Un renseignement entre les mains de la Police a indiqué que le suspect avait rôdé sur les lieux, facilitant ainsi l’opération pour le faire tomber dans l’embuscade. Le même renseignement a ajouté que les cinq suspects ont pu être identifiés grâce aux images filmées par les caméras de surveillance du secteur. Et au fil des vérifications, il était rendu plus facile pour les Forces de l’ordre de reconnaître l’un d’eux par les traits, celui qui a erré dans les parages à Tanjombato, le vendredi 12 avril dernier. Le suspect aurait dû être présenté devant le Parquet, hier. Par ailleurs, la Police poursuit ses recherches afin de tenter de retrouver les traces de ses quatre complices, encore en cavale.

Rappelons que l’agression qui a coûté la vie au jeune Irfan Farouk est survenue l’après-midi du 31 janvier 2019. Là, deux assaillants, qui ont circulé à bord de deux scooters, ont cherché à kidnapper la victime, qui se trouvait à bord d’une voiture avec les siens. Les bandits n’ont pas alors hésité à ouvrir le feu sur ses occupants, touchant mortellement ainsi l’un des deux fils de Farouk Daya. Evacué d’urgence à l’hôpital,  le malheureux  a succombé à ses blessures tandis que son frère était toujours en soins intensifs.  Après leur sale coup, les malfaiteurs, loin de réussir l’enlèvement de la victime, situation qui a malheureusement débouché sur sa mort, s’étaient rapidement enfuis.

C’est en regagnant les locaux de l’entreprise spécialisée en meubles - dont leur père est propriétaire - que deux hommes se sont fait surprendre.  Depuis lors, les investigations par les Forces de l’ordre, ont donc mis tout ce temps pour finalement remonter la piste de l’un des assaillants, interpellé le 12 avril dernier. Affaire à suivre.

Franck Roland

Fil infos

  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes
  • Guy Maxime Ralaiseheno - « Un changement se base sur une pratique politique saine de tous »
  • Vente de la Résidence de Madagascar à New-York - La sulfureuse affaire refait surface
  • Ministères et institutions publiques - Les factures impayées de la JIRAMA ne seront plus acceptées
  • Grands travaux pour l'Emergence de Madagascar - Tous les feux sont au vert !
  • Protection des zébus - Les puces électroniques opérationnelles

La Une

Editorial

  • Coup de pouce inespéré !
    Le Président de la République, Rajoelina Andry Nirina, procéda au démarrage officiel du projet « Fihariana » au Carlton Madagascar le samedi 18 mai 2019.Chance inattendue ! Les jeunes désirant de se lancer dans le monde des affaires mais dépourvus de moyens suffisants peuvent tenter leur chance, apparemment inattendue, à travers ce projet présidentiel. Le pays regorge de jeunes potentiels en entrepreneuriat mais souvent ils se trouvent bloqués par l’absence de moyens matériels à leur disposition surtout les apports financiers. Désormais, la porte s’ouvre. Une chance inouïe, à plus forte raison, une opportunité inattendue ! Le Chef de l’Etat, un jeune acteur de la vie nationale qui traversait toutes les étapes de la difficulté pour parvenir là où il est présentement, veut sincèrement offrir toutes les chances aux jeunes concitoyens de réaliser leur rêve. Il s’agit d’un vœu que Rajoelina se caressait dans son for intérieur depuis toujours. L’Etat dont il dirige entend jouer…

A bout portant

AutoDiff