Publié dans Société

Epidémie de rougeole - Le nombre de cas diminue

Publié le vendredi, 19 avril 2019

Ces 4 dernières semaines, l’épidémie de rougeole régresse après les ripostes vaccinales successives effectuées. A la date du 11 avril 2019, le taux de couverture vaccinale de la campagne s’élève à 85, 72 % pour un taux de complétude de 77, 60 % des centres de santé de base (CSB). Depuis le début de la saison épidémique, au mois de septembre 2018 jusqu’au 7 avril dernier, le ministère de la Santé publique a recensé  124 514 cas  avec 693 décès notifiés dans les formations sanitaires, 567 décès communautaires dont 191 décès liés à la rougeole et 376 non qualifiés par les agents communautaires. En parallèle, la statistique a révélé 1 169 IgM positifs.

10 Districts dans 9 Régions notifient 33 % du total des cas rapportés au niveau national de ces 4 dernières semaines. Une intensification des interventions dans ces Districts permettra de réduire considérablement le nombre de cas rapportés au niveau national. Parmi ces 10 Districts, Antsirabe I a déjà bénéficié de la riposte vaccinale en janvier, tandis qu’Antsiranana I et Nosy Be l’ont reçue en février. Une analyse plus approfondie de la tendance de l’épidémie dans ces Régions s’avère nécessaire pour identifier les tranches d’âge affectées et les actions correctrices à mettre en œuvre.

Afin de lutter contre cette épidémie, le ministère de tutelle sollicite la vérification du statut vaccinal de tous les enfants de moins de 5 ans reçus en consultation, la vaccination ainsi que la déclaration de tout cas de décès lié à la rougeole, qu’il soit détecté dans une formation sanitaire ou en communauté. Un numéro vert 910 est toujours actif en cas de besoin d’information, d’alerte du personnel de santé ou tout phénomène de santé inhabituel.

Recueillis par Anatra R.

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff