Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

Accident militaire à Manakara - Le bilan s’alourdit, 6 morts

Publié le vendredi, 03 mai 2019

Le terrible accident de camion du  Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC) et ayant coûté la vie à des militaires durant la récente journée de la fête du travail à Manakara, retient encore les esprits. Récemment, le nombre des  victimes est revu à la hausse car l’on dénombre maintenant 6 morts, contre  5 initialement. Par ailleurs, sur les 29 soldats blessés, 9 ont été sévèrement touchés. Ils ont dû être évacués dans des hôpitaux situés  dans deux villes du centre du pays.

Deux avions ont été affrétés pour l’évacuation de 6 d’entre eux vers l’HOMI à Soavinandriana, dans la Capitale tandis que 3 autres le furent  dans un centre hospitalier à Fianarantsoa. La plupart souffre de multiples fractures ou encore d’un  polytraumatisme sévère. Quant au reste, il est toujours sous soins  à « l’hôpital be » de  Manakara. Leur état est loin d’être critique.  Actuellement, l’Armée malagasy continue d’assumer la prise en charge des soins des victimes. Parallèlement, l’enquête sur le drame se poursuit encore. L’accident est survenu  sur la RN12 au niveau du village de Mijilo où  le camion Hino du BNGRC a fini sa course  au fond d’un petit ravin, non sans qu’il n’ait d’abord percuté un arbre.  « C’est surtout le choc du Hino contre cet arbre qui a provoqué le plus grand nombre de victimes parmi mes collègues », raconte un rescapé. Le conducteur aurait perdu le contrôle en tentant d’éviter à la fois un cycliste imprudent et un minibus Mercedes Sprinter. Les blessés ont été transportés en urgence à l’hôpital de la ville où ils ont été pris en charge. Ces militaires revenaient d’une journée de reboisement à Analavory.
Précisons que le ministère de la Défense nationale et le secrétariat d’Etat en charge de la Gendarmerie ont effectué un reboisement à travers le pays le jour de la fête du  travail dernier. Les deux ministres responsables de ces ministères ont donné officiellement le coup d’envoi de cette journée à la BATAC à Arivonimamo. De nombreux militaires et gendarmes ont ainsi participé à cet événement.
F.R.

Fil infos

  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel
  • Produits forestiers - Des mesures à prendre sur la RN44
  • Législatives - De nombreux nouveaux venus attendus à Tsimbazaza
  • Barea à la Coupe d'Afrique des Nations - 700 millions d'ariary du Président Andry Rajoelina

La Une

Editorial

  • Un siècle de combat
    L’Organisation internationale du travail (OIT) célèbre en cette année son centenaire d’existence. Créée en 1919, sous l’égide du Traité de Versailles (Paris), point d’orgue final de la Grande Guerre de 1914-1918, l’OIT ou l‘ILO (International Labor Organization), militait contre toute atteinte à la dignité de l’homme dans le cadre du travail décent.  Mise sur pied indépendamment de la naissance de la Société des Nations (SDN) raison pour laquelle elle avait pu surgir des décombres de cette ex-ONU, l’OIT n’a de cesse à réclamer durant ce siècle d’existence la justice sociale dans le monde du travail. Elle interpellait et continue à le faire les employeurs pour qu’au juste ces derniers respectent le minimum acceptable. Le Bureau international du travail (BIT), le secrétariat permanent de l’OIT, travaille d’arrache-pied pour créer un cadre de travail illustrant l’harmonie entre le travail et la dignité de l’homme. Une noble mission que le Bureau persiste et…

A bout portant

AutoDiff